D-stream WAMP 200

On Magazine - - SOMMAIRE - Al­ban Amou­roux

D-stream est la branche au­dio connec­tée de Nu­prime, ac­teur re­con­nu de la Hi­fi et du home ci­ne­ma. Même si ce sont des pro­duits sans fil très grand pu­blic, ac­ces­sibles et mul­ti­room, les élé­ments D-stream sont re­vus et éva­lués par Nu­prime pour res­pec­ter l’es­prit de la marque. Le D-stream WAMP 200 by Nu­prime est un strea­mer (ou lec­teur ré­seau) avec am­pli­fi­ca­tion in­té­grée qui uti­lise une toute nou­velle ap­pli­ca­tion mo­bile dé­diée. Une ver­sion al­lé­gée, beau­coup plus com­pacte et sans am­pli­fi­ca­tion est pro­po­sée sous la ré­fé­rence WR-100D (149 €). Nous avons pu tes­ter les deux si­mul­ta­né­ment pour pro­fi­ter des fonc­tions mul­ti­room.

Un am­pli­fi­ca­teur mi­nia­ture connecté et par­fai­te­ment au­to­nome

Le WAMP 200 me­sure 20 x 22 cm et 3 cm d’épais­seur au plus haut. Son for­mat spé­ci­fique le des­tine à être po­sé sur un meuble ou une éta­gère. Rien ne pour­ra être po­sé des­sus afin de lais­ser libres d’ac­cès les touches ré­troé­clai­rées et sen­si­tives pour la mise en route, le vo­lume et le chan­ge­ment de source. À ce su­jet, la cou­leur de la touche «source» change en fonc­tion de celle en cours d’écoute. La face ar­rière étant as­sez fine, les connec­teurs sont en mode mi­nia­ture. Les bor­niers haut­par­leurs sont tout pe­tits, mais ils ac­ceptent bien des fiches ba­nanes. On trouve à cô­té une en­trée ana­lo­gique sur mi­ni-jack et une en­trée op­tique. Il y a en­suite une prise RJ45 pour le ré­seau ain­si que deux an­tennes pour le Wifi. À ce su­jet, le WAMP 200 peut pas­ser en mode point d’ac­cès et re­ce­voir la musique di­rec­te­ment d’un smart­phone ou d’une ta­blette. Ce­la ex­plique tout sim­ple­ment l’ab­sence de Blue­tooth qui de­vient du coup in­utile. L’am­pli­fi­ca­tion dé­ve­loppe 2x60 watts en classe D, tech­no­lo­gie lo­gi­que­ment uti­li­sée vu le peu de place dis­po­nible. La lec­ture des fi­chiers au­dio Hi-res est pos­sible jus­qu’à 24 bits/192 khz. Dee­zer, Qo­buz et Ti­dal sont in­té­grés dans l’ap­pli, sans ou­blier Spo­ti­fy Con­nect en com­plé­ment. Le D-stream WAMP 200 est li­vré avec une té­lé­com­mande com­pacte qui pos­sède quatre bou­tons no­tés de P1 à P4 pour au­tant de pré­sé­lec­tions. On en­re­gis­tre­ra ses quatre sta­tions de we­bra­dios fa­vo­rites pour un ac­cès ra­pide au quo­ti­dien. Pra­tique !

Une ap­pli­ca­tion mo­bile au ni­veau des meilleurs ac­teurs du do­maine

L’ins­tal­la­tion passe obli­ga­toi­re­ment par l’app mo­bile. La pre­mière étape consiste à sé­lec­tion­ner dans la liste pro­po­sée le pro­duit D-stream que l’on sou­haite ins­tal­ler. Je choi­sis le WAMP 200 puis je me laisse gui­der. On voit qu’une en­ceinte sans fil mul­ti­room est pré­vue dans la liste, l’ar­peg­gio, pro­chai­ne­ment com­mer­cia­li­sée. Le sys­tème mul­ti­room de D-stream ac­cepte d’ailleurs jus­qu’à 10 élé­ments. L’app est par­fai­te­ment au ni­veau des ac­teurs ma­jeurs du do­maine en termes de flui­di­té et de fonc­tion­na­li­tés. Comme à chaque fois que j’ef­fec­tue le test d’un ap­pa­reil connecté, je dé­bute par la liai­son fi­laire, ayant des prises RJ45 un peu par­tout (beau­coup) dans la mai­son. J’ai pu me rendre compte que dans ce cas, la LED blanche du Wifi sur l’ap­pa­reil

cli­gnote en per­ma­nence tant qu’on n’a pas dé­cla­ré de ré­seau Wifi. C’est un peu gê­nant (si au moins on pou­vait la désac­ti­ver quelque part dans les me­nus, mais peut-être suis-je pas­sé à cô­té de ce pa­ra­mètre...) Le dis­tri­bu­teur fran­çais de la marque D-stream in­dique de bien faire at­ten­tion à la phase en bran­chant le WAMP 200 sur le cou­rant sec­teur. Il y a ef­fec­ti­ve­ment une dif­fé­rence dans le ren­du se­lon que l’on branche la prise dans un sens ou dans l’autre. Dans mon cas, le grave est plus pré­sent et plus sec, l’am­biance est plus large quand l’ali­men­ta­tion est branchée dans le bon sens. N’ou­bliez pas de tes­ter si ce­la a aus­si un impact chez vous. Le strea­mer WR-100D s’ins­talle de la même fa­çon. Il est li­vré sans ali­men­ta­tion. Il a juste be­soin d’un port USB 5V/1A. Il y’en a sur de plus en plus d’ap­pa­reils Hi­fi, dont les pro­duits Nu­prime. On éco­no­mise au pas­sage une prise de cou­rant sur la mul­ti­prise. Dans le cas contraire, un pe­tit bloc de re­charge pour smart­phone ira très bien.

Une res­ti­tu­tion so­nore hy­per en­jouée

Punch et vi­va­ci­té sont les termes qui ca­rac­té­risent le mieux ce lec­teur ré­seau et am­pli WAMP 200. Il a de l’éner­gie à re­vendre, une dy­na­mique in­croyable et de quoi faire pul­ser la mai­son. Le ni­veau dans le grave et l’in­fra-grave est im­pres­sion­nant, at­ten­tion aux en­ceintes. Il y a peut-être un manque de fi­dé­li­té sur ce re­gistre un peu pous­sé vi­si­ble­ment d’ori­gine dans l’ap­pa­reil. L’éga­li­seur gra­phique cinq bandes à dis­po­si­tion peut res­ter en «flat» sans pro­blème. Le grave en quan­ti­té, c’est tou­jours plai­sant, sur­tout sur des mu­siques mo­dernes. C’est éga­le­ment in­té­res­sant pour boos­ter de pe­tites en­ceintes bi­blio­thèques, qui ont de grandes chances de se re­trou­ver as­so­ciées avec ce type de strea­mer/ am­pli­fi­ca­teur. Mis à part ce­la, on ob­tient une belle pré­sence des voix et des ins­tru­ments qui re­créent une bulle so­nore entre les en­ceintes, une bulle dans la­quelle tout le monde est bien dé­ta­ché les uns des autres. L’am­biance en de­hors du cadre des en­ceintes n’est pas en reste, ça rem­plit la pièce, mais c’est vrai­ment au centre que ça se joue. Le D-stream WAMP 200 donne tout sim­ple­ment en­vie de ta­per du pied et de pro­fi­ter de la musique sans se po­ser de ques­tion, que ce soit as­sis dans le ca­na­pé bien en face des en­ceintes, ou ailleurs dans la pièce en train de faire autre chose.

Un am­pli/strea­mer au rap­port qua­li­té/prix re­mar­quable

Il ne faut pas s’ar­rê­ter au de­si­gn par­ti­cu­lier de ce strea­mer, qui plai­ra, ou pas. Il est de toute fa­çon as­sez pe­tit pour ne pas trop se rendre vi­sible. On peut se pas­ser des touches en fa­çade et n’uti­li­ser que l’ap­pli, même si les touches phy­siques sont tou­jours pra­tiques. La té­lé­com­mande est aus­si bien sym­pa. Avec les quatre prin­ci­paux ser­vices de musique sur abon­ne­ment, les we­bra­dios et le lec­teur UPNP/DLNA, rien ne manque. J’ai pu com­pa­rer le D-stream WAMP 200 au So­nos Con­nect:amp que j’avais sous la main et qui pro­pose à peu près les mêmes fonc­tion­na­li­tés. Mal­gré son an­cien­ne­té, bien­tôt 15 ans, le So­nos ne dé­mé­rite pas. Mais la musique est plus plate, moins en­traî­nante, même s’il a aus­si un pe­tit cô­té flat­teur. No­tez qu’il coûte 50 % plus cher que le WAMP 200 ! Fi­na­le­ment, le ren­du so­nore de ce strea­mer/ am­pli D-stream os­cille entre haute-fi­dé­li­té et ren­tre­de­dans. C’est un bon com­pro­mis qui flat­te­ra les oreilles du plus grand nombre, le tout à un ta­rif ul­tra com­pé­ti­tif.

400 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.