Da­li Cal­lis­to 6C + Sound Hub + BLUOS NPM-1

On Magazine - - SOMMAIRE - Pierre Stem­me­lin

Des en­ceintes sans-fil, on en trouve à la pelle sur le mar­ché de l’au­dio grand pu­blic. En re­vanche, les pro­duits sté­réo dignes du qua­li­fi­ca­tif Hi­fi haut de gamme sont plu­tôt rares ; jus­qu’à pré­sent, Dy­nau­dio avec sa gamme Xeo était même un peu tout seul. Mais dé­sor­mais, il fau­dra aus­si comp­ter sur son com­pa­triote da­nois Da­li qui, avec ses nou­velles en­ceintes Cal­lis­to, a dé­ci­dé de ta­per fort et haut.

Ce­la fait plus d’un an que les en­ceintes Cal­lis­to de Da­li ont été an­non­cées, mais elles sont dis­po­nibles de­puis seule­ment quelques se­maines. Ce­la va­lait le coup d’at­tendre, car le construc­teur da­nois a vrai­ment peau­fi­né sa co­pie, mis les moyens pour dé­ve­lop­per des pro­duits qui fe­ront date. Il n’a pas fait dans la de­mi-me­sure et vrai­ment vi­sé la Hi­fi très haut de gamme. Les prix sont à la hau­teur. L’en­ceinte com­pacte Da­li Cal­lis­to 2C coûte un peu moins de 2800 € la paire, tan­dis que la co­lonne Da­li Ca­lis­to 6C est po­si­tion­née à 3600 € la paire. Elles sont à même de fonc­tion­ner de ma­nière au­to­nome comme des en­ceintes ac­tives, di­rec­te­ment re­liées à un pré­am­pli, mais elles sont sur­tout pré­vues pour être pi­lo­tées sans-fil et en au­dio Hi-res de­puis le Da­li Cal­lis­to Sound Hub (650 €). Ce­lui-ci peut être connecté à toutes sortes de sources fi­laires, ana­lo­giques et nu­mé­riques, ou en Blue­tooth. Il est éga­le­ment conçu pour ac­cueillir jus­qu’à deux mo­dules op­tion­nels, dont le mo­dule Blue­sound, dé­jà dis­po­nible à 500 €, qui donne ac­cès au ré­seau, à la musique en ligne et au mul­ti­room. On le voit, pour cette pre­mière phase de pro­duits, Da­li n’a pas cher­ché l’éco­no­mie, mais plu­tôt à éta­blir une base de ré­fé­rence avec des fonc­tions com­plètes et évo­lu­tives, ain­si que des per­for­mances

qui, comme nous al­lons nous en rendre compte pen­dant ce test, sont de très haut ni­veau.

Cal­lis­to 6C : am­bas­sa­drice in­tran­si­geante de LA Hi­fi SANS-FIL HAUT DE GAMME VUE PAR DA­LI

La Da­li Cal­lis­to 6C est une grosse en­ceinte co­lonne, dont le poids cer­tain ren­seigne im­mé­dia­te­ment sur la qua­li­té de construc­tion. La marque da­noise l’a do­tée de haut-par­leurs par­mi ses meilleurs, ins­tal­lés dans une confi­gu­ra­tion trois voies. En haut de la fa­çade est ins­tal­lé un su­per-twee­ter à ru­ban sur­mon­tant un twee­ter, à dôme tex­tile cette fois-ci, de 29 mm. Cette com­bi­nai­son hy­bride de twee­ters per­met de cou­vrir une très large plage de fré­quences (entre 2 et 30 khz) avec des ca­rac­té­ris­tiques de dis­per­sion (di­rec­ti­vi­té) com­bi­nant les atouts du dôme et du ru­ban. On note aus­si au pas­sage, le grand soin ap­por­té à la chambre d’amor­tis­se­ment in­terne du twee­ter à dôme, afin d’ap­por­ter un haut mé­dium et des ai­gus à la fois doux, soyeux et d’une grande pré­ci­sion. Le re­gistre grave est quant à lui as­su­ré par deux boo­mers de 16,5 cm, à nou­veau tout à fait ty­piques des en­ceintes Da­li, à cônes mar­ron fon­cé en pulpe de cel­lu­lose (pa­pier) ren­for­cée par des fibres longues et épaisses de bois. Les sa­la­diers de ces boo­mers sont des élé­ments op­ti­mi­sés en mé­tal mou­lé, avec des branches dé­ga­geant bien l’ar­rière des mem­branes, de ma­nière à évi­ter les phé­no­mènes de com­pres­sion. Leurs mo­teurs sont de type SMC (Soft Ma­gne­tic Com­pound) uti­li­sant une tech­no­lo­gie bre­ve­tée propre à Da­li. L’ébé­nis­te­rie pa­ral­lé­lé­pi­pé­dique qui ac­cueille ces haut-par­leurs est cons­truite en pan­neaux de mé­diums par­ti­cu­liè­re­ment épais (26 mm) et com­porte de nom­breux ren­forts in­ternes. Presque la to­ta­li­té de son vo­lume in­terne est dé­diée à la charge des deux boo­mers. Il est ac­cor­dé en bass-re­flex par deux évents tu­bu­laires dor­saux, so­li­de­ment vis­sés à la caisse (et non juste col­lés ou em­boî­tés comme c’est trop sou­vent le cas) pour évi­ter les vi­bra­tions pa­ra­sites. La Da­li 6 C ne bé­né­fi­cie peut-être pas d’un de­si­gn très re­cher­ché, mais sa réa­li­sa­tion est très sé­rieuse. Rien n’a été lais­sé au ha­sard. Nous avons pu consta­ter, entre autres, la très grande pro­pre­té du câ­blage in­terne lorsque nous avons ins­pec­té l’in­té­rieur de l’en­ceinte.

UN AM­PLI­FI­CA­TEUR EN CLASSE D QUI DÉCUPLE LES PER­FOR­MANCES DE L’EN­CEINTE ET PRO­VOQUE DES TREMBLEMENTS DE TERRE DANS LE GRAVE

Il faut aus­si et sur­tout gar­der à l’es­prit que la Da­li Cal­lis­to 6C est une en­ceinte ac­tive. Le bon ac­cord entre sa par­tie acous­tique et son am­pli­fi­ca­tion in­té­grée est pri­mor­dial pour dé­ve­lop­per de hautes per­for­mances. Nous avons sou­vent ren­con­tré

des en­ceintes ac­tives ra­tées parce que ces deux élé­ments n’étaient pas en phase. Ici, la marque da­noise semble s’être don­né les moyens pour dé­ve­lop­per un am­pli et des cir­cuits plus qu’à la hau­teur. Elle in­dique uti­li­ser une élec­tro­nique tra­vaillant en classe D, de 250 watts max., em­ployant une tech­no­lo­gie bre­ve­tée avec boucle de contre-ré­ac­tion glo­bale et sys­tème d’au­to-ajus­te­ment, choi­sie en rai­son de ses «pro­prié­tés très mu­si­cales». Pour avoir écou­té et vé­cu pen­dant plu­sieurs jours avec les Cal­lis­to 6C, nous pou­vons as­su­rer que ce n’est pas un simple ar­gu­ment mar­ke­ting ou une vue de l’es­prit. Concer­nant le choix et la mise au point de l’élec­tro­nique in­té­grée, la marque da­noise a réel­le­ment fait des étin­celles. Ra­re­ment (voire ja­mais), dans le cadre d’une ins­tal­la­tion Hi­fi, nous n’avons en­ten­du des en­ceintes co­lonnes de cette taille dé­ve­lop­per une telle éner­gie, un tel impact dans les basses fré­quences. Avec les Cal­lis­to 6C, le grave est co­los­sal, très pro­fond, hy­per puis­sant. Pour ani­mer une soi­rée dans une pièce de grande di­men­sion, ces en­ceintes sont par­faites. Elles sont ca­pables d’une maî­trise et d’une puis­sance acous­tique phé­no­mé­nales dans les basses fré­quences. Avec elles, on peut as­su­rer le son d’un ex­cellent dan­ce­floor Elec­tro, ul­tra per­cu­tant et per­sua­sif.

Un hub très bien équi­pé et évo­lu­tif, qui a choi­si le meilleur du mul­ti­room avec Blue­sound

Comme nous le pré­ci­sions pré­cé­dem­ment, les Da­li Cal­lis­to 6C peuvent fonc­tion­ner di­rec­te­ment re­liées à un pré­am­pli­fi­ca­teur. Mais elles sont sur­tout conçues pour être pi­lo­tées par le Da­li Cal­lis­to Sound Hub. Ce Hub trans­met le son sans-fil aux en­ceintes par ondes ra­dio bi-bandes (2,4 et 5,8 MHZ), en uti­li­sant un pro­to­cole I2S pro­prié­taire 30 bits non com­pres­sé et per­met­tant une ré­so­lu­tion au­dio jus­qu’à 24 bits/96 khz. Dans sa confi­gu­ra­tion de base, il est dé­jà pos­sible de re­lier à ce Sound Hub à un grand nombre de sources (ana­lo­giques par RCA et mi­ni-jack, Blue­tooth APTX-HD et AAC, nu­mé­riques op­tique et co­axiale). On peut éga­le­ment s’en ser­vir comme pré­am­pli par liai­son fi­laire (sor­ties sté­réo et pour cais­son de grave). Mais sur­tout, il est pos­sible de le faire évo­luer avec des cartes op­tion­nelles. Deux trappes sont pré­vues à l’ar­rière, per­met­tant d’en­fi­cher des mo­dules. Le pre­mier mo­dule d’évo­lu­tion dis­po­nible est le mo­dule BLUOS NPM-1, que nous avons pu tes­ter. Son gé­ni­teur n’est autre que Blue­sound, la marque soeur de NAD, qui, à notre avis, pro­pose à ce jour le sys­tème au­dio mul­ti­room et connecté le plus convi­vial, com­plet et au­dio­phile. Ce mo­dule peut com­mu­ni­quer avec le ré­seau en Wi-fi ou par Ether­net et se pi­lote de­puis l’ap­pli BLUOS sous IOS et An­droid. Il donne ac­cès aux prin­ci­paux ser­vices de musique en ligne (Spo­ti­fy, Dee­zer, Ti­dal, Qo­buz...), aux we­bra­dios et aus­si à la lec­ture des fi­chiers au­dio sur le ré­seau lo­cal jus­qu’en 24 bits/192 khz. Le pi­lo­tage du mo­dule Blue­sound est éga­le­ment pos­sible de­puis Roon, un sys­tème avan­cé et très qua­li­ta­tif de ges­tion de bi­blio­thèque mu­si­cale lo­cale. Les connais­seurs ap­pré­cie­ront.

Sur le ter­rain : fa­cile à vivre, convi­vial, mais aus­si très mus­clé, pré­cis et grandiose

La mise en place du sys­tème Cal­lis­to 6C + Sound Hub + mo­dule BLUOS est très fa­cile ; presque un jeu d’en­fant. Nous n’avons pas ren­con­tré de pro­blème de liai­son ni de connexion au ré­seau Wi-fi. Comme nous l’avons abor­dé en in­tro­duc­tion, Da­li a pris son temps avant de com­mer­cia­li­ser ses en­ceintes sans-fil haut de gamme et nous livre des pro­duits to­ta­le­ment abou­tis. Pour éta­blir la liai­son entre le Sound Hub et les Cal­lis­to 6C, il suf­fit d’ap­puyer sur le bou­ton d’ap­pai­rage pla­cé der­rière le Hub, puis sur ceux que l’on trouve à l’ar­rière en bas des co­lonnes. Un pe­tit écran s’al­lume alors à proxi­mi­té de cha­cun. Il pro­pose de choi­sir quelle est l’en­ceinte du ca­nal gauche et celle du droit. Re­le­vons juste deux bé­mols : l’ab­sence de no­tice four­nie pour le mo­dule Blue­sound et la com­mande sen­si­tive au som­met de chaque en­ceinte. Cette com­mande donne la pos­si­bi­li­té de mettre en pause, re­prendre la lec­ture et ajus­ter le vo­lume. Le ni­veau du vo­lume étant re­pris beau­coup plus bas, par une ran­gée de diodes blanches sous le cache haut­par­leurs, elle n’est pas re­pé­rée et on a ten­dance à l’ac­tion­ner par mé­garde. Nous avons pré­fé­ré uti­li­ser le po­ten­tio­mètre dis­po­nible sur le Sound Hub ou en­core la jo­lie pe­tite té­lé­com­mande four­nie.

À l’écoute, on se rend vite compte que les Da­li Cal­lis­to 6C sonnent comme des en­ceintes beau­coup plus grosses. Il ne faut pas trop les col­ler au mur ; un peu de re­cul est né­ces­saire. Elles sont plus adap­tées à une grande pièce (au-de­là de 16/20 m2). Mais si vous man­quez un peu d’es­pace et que le grave de­vient trop pré­sent, il tou­jours pos­sible de cal­mer un peu le jeu en uti­li­sant des bou­chons pour les évents. Par ailleurs, pour ob­te­nir la meilleure image sté­réo­pho­nique, nous conseillons de bien pin­cer les Cal­lis­to 6C vers la zone d’écoute, car leur di­rec­ti­vi­té est un peu par­ti­cu­lière. Dans ces condi­tions, on bé­né­fi­cie d’une image à la fois très concise tout en ayant beau­coup d’am­pleur. Sur le mor­ceau «Note One» de Ho­wie B (pro­duit par Bo­wers & Wil­kins et Ma­se­ra­ti), on ob­tient une bulle so­nore par­ti­cu­liè­re­ment en­ve­lop­pante. On a presque une sen­sa­tion d’ef­fets sur­round sur les cô­tés, pa­ral­lè­le­ment à un très bel éta­ge­ment des plans en pro­fon­deur. La scène est vaste et pré­cise, elle a un as­pect grandiose. Les Da­li Cal­lis­to 6C ne pro­jettent ab­so­lu­ment pas les voix vers l’avant. Cer­tains trou­ve­ront qu’elles pour­raient même avoir un peu plus de pré­sence dans le re­gistre mé­dium, mais elles ne manquent pas non plus de mor­dant. Leur équi­libre est lé­gè­re­ment phy­sio­lo­gique avec des ai­gus qui filent ex­trê­me­ment haut et des graves qui peuvent des­cendre dans les tré­fonds. Avec ces en­ceintes, la musique est tou­jours très dy­na­mique et maî­tri­sée, que ce soit à ni­veau mo­dé­ré ou très éle­vé. Elle n’est pas pour au­tant ré­pé­ti­tive, car au contraire, les Da­li Cal­lis­to 6C marquent très bien les dif­fé­rences d’am­biances ou les chan­ge­ments d’acous­tique. La per­son­na­li­té de chaque en­re­gis­tre­ment est mise en évi­dence tant pour ses qua­li­tés que pour ses éven­tuels dé­fauts. Néan­moins, si ces en­ceintes sont très poin­tues, elles sont aus­si et tou­jours très gé­né­reuses, don­nant beau­coup d’éner­gie à la musique.

En conclu­sion

Da­li a vou­lu mar­quer les es­prits avec ses pre­mières en­ceintes Hi­fi haut de gamme sans-fil et c’est to­ta­le­ment réus­si. Son sys­tème Cal­lis­to avec Sound Hub et mo­dule BLUOS est ex­trê­me­ment convi­vial, stable, fa­cile à uti­li­ser et com­plet tan­dis que les co­lonnes Ca­lis­to 6C dé­ve­loppent des per­for­mances et des qua­li­tés acous­tiques hors norme.

4750 €

Notre avis

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.