- Cel­lu­la­rine Hide

Hide

On Magazine - - SOMMAIRE - par Ma­nuel Cour­bo

Ces écou­teurs «true wi­re­less» Hide (que l’on trouve aus­si sous la ré­fé­rence Vibe) nous sont pro­po­sés par la so­cié­té Cel­lu­lar­line une grosse so­cié­té ita­lienne spé­cia­li­sée dans les ac­ces­soires pour la té­lé­pho­nie. Ils sont ac­com­pa­gnés d’une bat­te­rie de forte ca­pa­ci­té pou­vant re­char­ger d’autres ap­pa­reils et c’est cer­tai­ne­ment là leur prin­ci­pal in­té­rêt, car pour ce qui concerne les per­for­mances so­nores c’est une autre histoire...

Chez On-mag, de­puis la dé­cou­verte de ce type de pro­duits, tout pe­tits, lé­gers, avec zé­ro fil, nous at­ten­dons avec im­pa­tience la perle rare, à sa­voir un pro­duit qui en plus d’être pra­tique et fonc­tion­nel au­rait un pe­tit prix et un son juste. Lors de notre com­pa­ra­tif de l’an der­nier, nous ne l’avions pas trou­vé. Avec le Cel­lur­la­line Hide, nous al­lons peu­têtre en­core une fois res­ter sur notre faim, mais au pre­mier abord, il faut re­con­naître que le pro­duit est plu­tôt pro­met­teur. Ef­fec­ti­ve­ment, réus­sir à ca­ser dans un écou­teur de 2 cm de long et 1 cm de dia­mètre, un trans­duc­teur, un ré­cep­teur Blue­tooth et une bat­te­rie est un tour de force. Cel­lu­lar­line l’a réus­si tout en pro­po­sant un pro­duit es­thé­ti­que­ment at­ti­rant. Ces pe­tits écou­teurs al­ternent entre une fi­ni­tion noir mat et chro­mée. Ils af­fichent un style à la fois sobre et élé­gant. «Ac­ces­soire» presque in­dis­so­ciable des écou­teurs «true wi­re­less» en gé­né­ral, le pe­tit boi­tier de re­charge et de ran­ge­ment ma­gné­tique est ici un pa­let rond, d’en­vi­ron 8 cm de large pour 2,5 de haut, dont la trappe se re­ferme par ro­ta­tion. Il in­tègre une bat­te­rie de grosse ca­pa­ci­té, 2200 mah, ce qui est bien utile, car avec 3 heures d’au­to­no­mie an­non­cée (et plu­tôt 2 heures en pra­tique), les pe­tits écou­teurs Hide ne peuvent al­ler loin tout seul. Cette bat­te­rie au­to­rise jus­qu’à une quin­zaine de re­charges des écou­teurs et elle peut aus­si être uti­li­sée comme «po­wer­bank» pour un smart­phone grâce à sa prise USB dé­diée.

Des écou­teurs un peu trop vo­la­tiles et mai­gre­lets

Pour as­su­rer la te­nue en place de ces écou­teurs Cel­lu­lar­line Hide dans les oreilles, le choix de la bonne taille d’em­bouts est pri­mor­dial. Idem d’ailleurs pour ob­te­nir une res­ti­tu­tion so­nore ac­cep­table. C’est va­lable pour beau­coup d’autres mo­dèles in­tra-au­ri­cu­laires, mais en­core plus ici. Pour ce qui est des per­for­mances à l’écoute, c’est pas­sable si l’on reste dans les lignes… à sa­voir ne pas for­cer le vo­lume, car ces écou­teurs sa­turent très vite. Si l’on est sage donc, la scène so­nore et la dé­fi­ni­tion sont plu­tôt moyennes, avec des ai­gus un peu secs et re­la­ti­ve­ment en avant et des timbres qui pa­raissent un peu creux. Ce n’est pas trans­cen­dant du tout, mais écou­table. Bref, même si, avouons-le, le concept du zé­ro-fil nous sé­duit énor­mé­ment dans l’ab­so­lu, ce n’est pas avec ce genre de pro­duit que nous al­lons adhé­rer. Les écou­teurs Hide de Cel­lu­lar­line nous semblent être en­core plu­tôt des mo­dèles d’appoint, plus in­té­res­sants fi­na­le­ment pour leur bat­te­rie que pour leurs per­for­mances so­nores as­sez mé­diocres ou leur au­to­no­mie as­sez li­mi­tée, ou leur liai­son Blue­tooth par­fois ca­pri­cieuse.

80 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.