- ifi Au­dio XDSD

On Magazine - - SOMMAIRE - par Pierre Stem­me­lin

Nous vous pré­sen­tons ré­gu­liè­re­ment des casques et des écou­teurs au­dio­philes haut de gamme. Nous vous par­lons très sou­vent de l’au­dio Hi-res. Mais comment en pro­fi­ter à la mai­son et en mo­bi­li­té alors que beau­coup de smart­phones n’ont plus de sor­tie casque et que celles qui res­tent en­core sur les smart­phones, les ta­blettes et les or­di­na­teurs sont ra­re­ment de grande qua­li­té ? La so­lu­tion est un pe­tit ap­pa­reil tel que cet ifi Au­dio XDSD.

Sur cer­tains as­pects tech­niques, le XDSD n’est pas une to­tale nou­veau­té pour ifi Au­dio. Néan­moins, la marque spé­cia­li­sée du la­bo­ra­toire an­glais Ab­bing­don Mu­sic Re­search nous avait plu­tôt ha­bi­tués à des ap­pa­reils qui se sui­vaient et se res­sem­blaient. Avec le XDSD, par contre, le chan­ge­ment es­thé­tique est ra­di­cal. Pour ce pre­mier mo­dèle de la nou­velle Ge­ne­ra­tion X de ifi Au­dio, le tra­di­tion­nel pe­tit cof­fret en alu­mi­nium «sa­blé», qui était dé­jà très qua­li­ta­tif, est rem­pla­cé par un pro­fi­lé fait d’un al­liage plus haut de gamme d’alu­mi­nium et ma­gné­sium. Les vagues et ar­ron­dis de ce cof­fret lui confèrent une ex­cel­lente ri­gi­di­té et un bon blin­dage face aux per­tur­ba­tions ex­té­rieures. Sa fi­ni­tion «po­li mi­roir» est su­perbe, mais aus­si par­ti­cu­liè­re­ment sen­sible aux marques de doigts.

Un cou­teau suisse au­dio­phile mul­ti­source

L’ifi Au­dio XDSD est pour com­men­cer un Dac Hi-res. Vous pou­vez le bran­cher en USB à la sor­tie de votre or­di­na­teur, mais aus­si à une source tra­di­tion­nelle de sa­lon. Il est do­té de deux ports USB, l’un pour l’ali­men­ta­tion élec­trique, l’autre pour le si­gnal au­dio, ain­si qu’une en­trée S/PDIF op­tique et co­axiale. Les câbles USB tra­di­tion­nels et un adap­ta­teur Tos­link vers mi­ni-jack op­tique sont four­nis avec l’ap­pa­reil. En com­plé­ment, le port USB au­dio ac­cepte aus­si le si­gnal de votre ta­blette ou de votre smart­phone. Il suf­fit d’ac­qué­rir un câble en op­tion OTG ou Light­ning se­lon que vous soyez sous An­droid ou IOS. En­fin si les câbles vous en­qui­quinent, il est pos­sible d’at­ta­quer le XDSD en sans-fil en Blue­tooth. Il in­tègre pour ce­la une an­tenne et un cir­cuit de ré­cep­tion CSR, com­pa­tible avec les codes AAC et Aptx. L’APTX HD, n’est pas au pro­gramme, c’est la seule la­cune.

Un conver­tis­seur qui com­prend tous les for­mats de l’au­dio Hi-res

La puce de conver­sion au­dio­nu­mé­rique in­té­grée à l’ifi Au­dio XDSD est une Burr Brown DSD1793 de Texas Ins­tru­ments. Elle li­mite son tra­vail à une ré­so­lu­tion ef­fec­tive de 24 bits/192 khz, ce qui est dé­jà éle­vé. Ce­pen­dant, l’en­trée USB de l’ap­pa­reil per­met de mon­ter au-de­là : jus­qu’en 32 bits/768 khz et DSD512 à 22,6 ou 24,6 MHZ. Il n’y a donc pas de res­tric­tion d’au­tant que le XDSD est éga­le­ment en me­sure d’ex­ploi­ter le for­mat de co­dage MQA qu’uti­lise no­tam­ment le ser­vice de mu­sique en ligne Ti­dal pour le strea­ming en qua­li­té «Mas­ter». Les autres cir­cuits de l’ifi Au­dio XDSD font ap­pel à des re­cettes ty­pi­que­ment au­dio­philes. On re­trouve une to­po­lo­gie as­sez si­mi­laire à celle du Na­no IDSD Black La­bel que nous avons dé­jà testé. Le XDSD est une ver­sion amé­lio­rée, uti­li­sant plus de com­po­sants de sur­faces, une hor­loge mai­tresse de pré­ci­sion fem­to, des cir­cuits tam­pons spé­ciaux pour li­mi­ter le jit­ter, un nou­veau réglage de vo­lume ana­lo­gique à contrôle nu­mé­rique (W990VST), des étages de sor­tie se­mi-sy­mé­trique S-ba­lan­ced se­lon une struc­ture propre à ifi Au­dio... La par­tie am­pli casque est équi­pée d’am­plis opé­ra­tion­nels de type FET à très faible bruit, ex­clu­sifs, conçus sur ca­hier des charges,

ré­fé­ren­cés OV4627. Sa puis­sance est lé­gè­re­ment ac­crue par rap­port à celle du Na­no IDSD Black La­bel.

Aus­si bien pour la chaîne Hi-fi du sa­lon que no­made

L’ifi Au­dio XDSD fonc­tionne sur bat­te­rie. Celle-ci est d’une ca­pa­ci­té de 2200 mah et offre de 6 à 10 heures d’au­to­no­mie. On a la pos­si­bi­li­té de faire fonc­tion­ner l’ap­pa­reil lors­qu’il est en charge. Le port mi­cro-usb de charge n’est pas le même que pour l’en­trée USB Au­dio. C’est un peu contrai­gnant, mais ifi Au­dio jus­ti­fie ce choix par la vo­lon­té d’iso­ler le si­gnal au­dio de l’ali­men­ta­tion afin d’évi­ter toute pol­lu­tion. Et en ef­fet, sur le ter­rain, même avec des écou­teurs de très haute sen­si­bi­li­té, nous n’avons no­té au­cun souffle pa­ra­site à la sor­tie du XDSD. Ce pe­tit Dac/am­pli casque, peut en outre aus­si bien ser­vir à at­ta­quer une chaîne Hi-fi qu’un gros casque gour­mand ou de pe­tits écou­teurs. On a le choix de confi­gu­rer sa prise mi­ni-jack à l’avant en sor­tie Ligne de ni­veau fixe ou en sor­tie casque à ni­veau va­riable. Dans le se­cond cas l’im­pé­dance de sor­tie est très basse (en­vi­ron 1 ohm) donc bien adap­tée à des écou­teurs in­tra-au­ri­cu­laires. La puis­sance est par ailleurs suf­fi­sante pour des casques Hi-fi exi­geants. Elle monte jus­qu’à 500 mw (2,82 V) sous 16 ohms et at­teint en­core 24 mw (3,8 V) sous 600 ohms. L’ifi Au­dio XDSD est un concur­rent tout trou­vé à un mo­dèle de ré­fé­rence dans la ca­té­go­rie des Dac/am­plis casque no­mades comme le Chord Mo­jo dé­jà testé dans ON mag. Ce der­nier vient jus­te­ment de voir son prix bais­sé à 450 €, s’ali­gnant sur ce­lui du XDSD. Il n’offre pas exactement les mêmes fonc­tions, mais pré­sente une si­mi­li­tude : ses bou­tons qui changent de cou­leur en fonc­tion des modes. Sur l’ifi XDSD la plu­part des opé­ra­tions se font avec la mo­lette cen­trale à pres­sion. Cel­le­ci s’éclaire de dif­fé­rentes cou­leurs, se­lon la source ou le ni­veau de vo­lume. Ce n’est pas to­ta­le­ment évident au dé­but de s’y re­trou­ver d’au­tant que la no­tice en an­glais est certes com­plète, mais très syn­thé­tique. Il nous a fal­lu par exemple plu­sieurs mi­nutes pour com­prendre comment bas­cu­ler du mode sor­tie Ligne au mode am­pli casque. Heu­reu­se­ment, la phase d’ap­pren­tis­sage n’est pas trop longue et l’on ac­quiert ra­pi­de­ment les bons ré­flexes, les cou­leurs d’éclai­rage du XDSD obéis­sant à des codes lo­giques : par exemple bleu lorsque l’on est en Blue­tooth ou rouge quand on est proche du vo­lume maxi­mal.

UNE RES­TI­TU­TION QUI A DU PEPS ET DE LA FI­NESSE

Nous avons fait l’es­sai de l’ifi Au­dio XDSD, entre autres, avec des écou­teurs Fi­nal F7200 et un casque or­tho­pla­nar Fi­nal D8000 (histoire de ne pas chan­ger de marque). Il s’est adap­té avec ai­sance à toutes les si­tua­tions. Il est moins ty­pé, moins dans l’éner­gie brute qu’un Chord Mo­jo. Ses timbres af­fichent une douce ma­ti­té. La dé­fi­ni­tion de la source est bien mise en va­leur. La dif­fé­rence de qua­li­té lors du pas­sage d’une source en liai­son Blue­tooth à une autre en au­dio Hi-res par USB se per­çoit fa­ci­le­ment. Le XDSD ne force pas pour au­tant le trait. Il sait être dé­fi­ni tout en res­tant doux. Son équi­libre to­nal fa­vo­rise la neu­tra­li­té tout en évi­tant la froi­deur. La res­ti­tu­tion a du peps et beau­coup de na­tu­rel. Les basses ont de la te­nue et de la puis­sance. L’image so­nore est pré­ci­sé­ment po­sée, avec des di­men­sions et des acous­tiques réa­listes. Le XDSD ne cherche pas à dé­na­tu­rer le si­gnal au­dio ou à le pa­rer de cou­leurs ar­ti­fi­cielles. Ce­pen­dant si la source manque un peu de mor­dant, no­tam­ment à par­tir des fi­chiers très com­pres­sés, il est en me­sure de la booster, lui re­don­ner de la vie et de l’aé­ra­tion. Il pro­pose pour ce­la deux modes DSP, 3D+ et Xbass+, désac­ti­vables et com­bi­nables à votre guise, à l’ac­tion bien do­sée et pas ca­ri­ca­tu­rale.

450 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.