- De­non AH-D1200

On Magazine - - SOMMAIRE - par Pierre Stem­me­lin

Après une pé­riode un peu ha­sar­deuse sur le sec­teur des casques, avec des «odèles aux de­si­gns ébou­rif­fants et aux ta­rifs dé­fri­sants, ae­non est re­ve­nu de­puis deux ans à ce qu’il sait faire de bien et à ses fon­da«en­taux. ln s’en est ren­du co«pte avec l’ex­cellent haut de ga««e ae­non AE-A72MM à qui nous avons dé­cer­né un ln-to­pau­dio Award 2M18. soi­ci «ain­te­nant l’ae-a12mm plus no«ade qui s’an­nonce très pro«et­teur et nous rap­pel fu­rieuse«ent une ré­fé­rence que nous avons tes­tée il y a presque dix ans, l’ae-a51m, et dont la res­ti­tu­tion so­nore est res­tée gra­vée dans nos oreilles pour son grave dé­vas­ta­teur.

Pour un casque que l’on trouve à moins de 200 €, le De­non AH-D1200 af­fiche une cons­truc­tion et une fi­ni­tion qui pa­raissent très qua­li­ta­tives et même très chic no­tam­ment dans sa ver­sion crème et mar­ron. Pour cause, le châs­sis est le même, si ce n’est très proche du mo­dèle haut de gamme, an­ti­bruit et sans-fil, De­non AH-GC20. On re­trouve donc les cous­si­nets cir­cum-au­ri­cu­laires en mousse à mé­moire de forme ha­billée de cuir syn­thé­tique très doux, le large ar­ceau bien mol­le­ton­né ou en­core les so­lides branches pliables toutes en mé­tal mou­lé. Par contre, l’équi­page acous­tique est dif­fé­rent. Les trans­duc­teurs sont sur le De­non AH-D1200 de 50 mm et non de 40 mm. On re­marque que ces trans­duc­teurs élec­tro­dy­na­miques ont une très large bo­bine mo­bile et un mo­teur très gé­né­reu­se­ment di­men­sion­né. Ce­la pro­met une haute te­nue en puis­sance et des graves mus­clés. De­non an­nonce 1300 mw ad­mis­sibles et une ré­ponse en fré­quence qui des­cend à 5 Hz ! On peut dé­jà vous dire que d’après ce que nous avons en­ten­du et me­su­ré, ce­la ne semble pas être du pi­peau.

Très confor­table dans les basses et à por­ter

Sur le ter­rain, le De­non AH-D1200 s’an­nonce d’em­blée comme très confor­table à por­ter. Il n’isole que moyen­ne­ment pour un mo­dèle cir­cu­mau­ri­cu­laire des bruits ex­té­rieurs, mais il tient fer­me­ment en place et ses cous­si­nets en­globent très bien les pa­villons au­di­tifs tout en leur lais­sant de la place à l’in­té­rieur des coques pour res­pi­rer. Le bon vo­lume in­té­rieur, ain­si que l’in­cli­nai­son des trans­duc­teurs lé­gè­re­ment vers l’avant ap­porte un autre avan­tage à l’écoute. La scène so­nore a de belles di­men­sions. Elle est ample et aé­rée. Les basses sont très pré­sentes sur ce casque, mais ne pro­voquent pas cette sen­sa­tion d’op­pres­sion, de confi­ne­ment, de bour­don­ne­ment per­ma­nent et d’ef­fet trop «boo­my» que l’on ren­contre chez beau­coup de concur­rents. Le son est mus­clé, pê­chu, mais aus­si très li­bé­ré et dy­na­mique. Le De­non AHD1200 en ra­joute, c’est clair, au­tant dans les basses que les ai­gus où il af­fiche pas mal de brillance. L’équi­libre to­nal est donc phy­sio­lo­gique. Ce­la pour­rait être plus fin, moins cru dans l’ai­gu. Il fau­dra, si c’est pos­sible, évi­ter de l’as­so­cier à une source trop in­ci­sive dans le haut du spectre sous peine de quelques du­re­tés sur cer­tains mor­ceaux. Tout le monde n’adhé­re­ra pas à cette ap­proche ty­pée. A contra­rio, cer­tains ado­re­ront, le ca­rac­tère gran­diose, très gé­né­reux, ul­tra éner­gi­sant de ce De­non AHD1200. En tous cas, pour notre part, il nous a to­ta­le­ment fait fondre sur la voix de Kadh­ja Bo­net sur le mor­ceau «Delphine». Un casque en­ivrant à consom­mer avec mo­dé­ra­tion (pour ce qui est du vo­lume so­nore) donc.

190 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.