Neat Io­ta Al­pha

On Magazine - - SOMMAIRE -

Neat Acous­tics est une marque an­glaise que nous sui­vons de­puis long­temps. Nous avons dé­jà pu­blié des ac­tua­li­tés la concer­nant et étions im­pa­tients de la voir à nou­veau dis­tri­buée en France. Elle se consacre ex­clu­si­ve­ment au dé­ve­lop­pe­ment d’en­ceintes acoustiques. Sa pro­duc­tion est «made in UK» et donc pas dé­lo­ca­li­sée. L’une des marques de fa­brique, que l’on re­trouve sur toutes les en­ceintes haut de gamme de Neat, est l’uti­li­sa­tion pour le grave d’un mon­tage iso­ba­rique, ou push-pull. Ce­lui-ci consiste en deux boo­mers iden­tiques mon­tés l’un der­rière l’autre et ac­cor­dés en bass-re­flex, dont un seul est vi­sible de l’ex­té­rieur de l’en­ceinte. Il per­met de di­vi­ser la fré­quence de ré­so­nance par deux par rap­port au même boo­mer uti­li­sé seul, donc de des­cendre plus bas dans les basses et ce­la tout en di­vi­sant aus­si le vo­lume de charge par deux.

Du fait de son prix re­la­ti­ve­ment abor­dable, la pe­tite Neat Io­ta Al­pha ne bé­né­fi­cie pas de ce type de mon­tage. Ce­pen­dant, nous ver­rons à l’écoute que sa fi­lia­tion avec les mo­dèles haut de gamme de la marque saute vite aux oreilles.

De mi­ni en­ceintes à la sil­houette ori­gi­nale, pré­vues pour se po­ser au sol

La Neat Acous­tics Io­ta Al­pha pos­sède un cof­fret qui at­teint 45 cm de haut. Ha­bi­tuel­le­ment, un mo­dèle de cette taille de­vrait être une en­ceinte de bi­blio­thèque pré­vue pour être mon­tée sur un meuble, un pied ou une éta­gère. Mais elle prend la forme d’une pe­tite co­lonne d’à peine 16 cm de pro­fon­deur pour 20 cm de large et Neat l’a conçue avant tout pour se po­ser au sol. Aus­si pour re­le­ver le ni­veau de la scène so­nore, le haut de la Io­ta Al­pha est-il un pan in­cli­né sur le­quel sont ins­tal­lés le boo­mer et le twee­ter, qui rayonnent vers le haut sui­vant un angle d’en­vi­ron 30°. Ces deux haut-par­leurs fonc­tionnent en charge close à par­tir du pe­tit com­par­ti­ment in­terne amé­na­gé au som­met de l’en­ceinte. Le twee­ter est un mo­dèle à ru­ban de 5 cm de long pour un peu moins de 2 cm de large. Le boo­mer est une uni­té de 11,5 cm de dia­mètre à mem­brane en pa­pier en­duit. Il pro­vient de chez Peerles, un fa­bri­cant ré­pu­té, et porte la ré­fé­rence HDS-P830870. Pour épau­ler ce boo­mer dans le bas du spectre, un woo­fer est ins­tal­lé en des­sous du cof­fret de la Neat Io­ta Al­pha et uti­lise tout le vo­lume du bas en charge bass-re­flex ac­cor­dée par un évent ar­rière. Ce woo­fer de 14,5 cm est éga­le­ment de marque Peer­less (ré­fé­rence : SDS-P830656) et dis­pose d’une mem­brane en pa­pier en­duit. L’ébé­nis­te­rie de la Neat Acous­tics Io­ta Al­pha est quant à elle construite en pan­neaux de mé­dium de 13 mm d’épais­seur. Cette construc­tion a l’air simple, mais on re­marque le soin ar­ti­sa­nal ap­por­té aux dé­tails, à l’amor­tis­se­ment et aux ren­forts in­ternes. Les com­po­sants de filtre sont de qua­li­té

et très lar­ge­ment di­men­sion­nés. Les pa­rois in­ternes re­çoivent même un trai­te­ment de fa­veur, avec un pla­cage en bois vé­ri­table. La fi­ni­tion ex­té­rieure, elle, peut être choi­sie en pein­ture blanche sa­ti­née, noyer amé­ri­cain, chêne na­tu­rel ou tein­té noir.

À l’écoute : des en­ceintes trop sym­pa qui ont le Mo­jo

Pour mettre en place les Neat Acous­tics Io­ta Al­pha, il est in­dis­pen­sable de les mon­ter sur leurs pointes four­nies, d’en­vi­ron 4 cm de haut, afin de dé­ga­ger le woo­fer mon­té en des­sous de leur ébé­nis­te­rie. Il est pos­sible de les ins­tal­ler sur un meuble bas ou une éta­gère pas trop haute. On re­grette donc qu’elles ne soient pas équi­pées d’une base pleine ou de pieds à pa­tins en ca­ou­tchouc. Si le sup­port n’est pas adap­té aux pointes, afin de ne pas le rayer, il fau­dra uti­li­ser les cou­pelles four­nies. Ce­pen­dant, les Io­ta Al­pha fonc­tionnent mieux lors­qu’elles sont po­sées au sol, ce pour quoi elles sont pré­vues. L’image so­nore est seule­ment un peu moins haute que ce à quoi on est ha­bi­tué. En termes de per­for­mances, ces en­ceintes ont des li­mites. Leur ren­de­ment n’est pas très éle­vé, de même que leur puis­sance acous­tique maxi­male. Elles n’ex­plorent pas non plus les pre­mières oc­taves du spectre. Mal­gré tout, on n’a ab­so­lu­ment pas l’im­pres­sion d’écou­ter de pe­tites en­ceintes. Leur scène so­nore a beau­coup d’am­pleur. Elle est toute en re­lief lorsque l’on est en face des deux en­ceintes bien ca­lé au centre, mais elle rem­plit aus­si très bien l’es­pace lorsque l’on se dé­place et se ba­lade, même de­puis une pièce ad­ja­cente avec la porte ou­verte. Les Neat Acous­tics Io­ta Al­pha ont une pro­pen­sion as­sez rare à faire rayon­ner la mu­sique dans tout un ap­par­te­ment ou une mai­son, de fa­çon par­ti­cu­liè­re­ment agréable, un peu dans l’es­prit «lounge». Elles ne sont pas to­ta­le­ment neutres. Leur équi­libre est lé­gè­re­ment phy­sio­lo­gique, avec des basses très pré­sentes et des ai­gus vifs, alertes. Ce­la peut jus­te­ment beau­coup plaire, car elles ex­priment leur per­son­na­li­té avec beau­coup de talent, que l’on soit ins­tal­lé tout proche d’elles ou beau­coup plus éloi­gné. Leur re­gistre mé­dium est ou­vert et ex­pres­sif, très chan­tant. Il n’est pas étouf­fé par le grave. Ce­lui-ci est pour­tant par­ti­cu­liè­re­ment co­pieux. Mais il ne bave pas. Il cogne même plu­tôt bien, dé­ve­loppe beau­coup de nuances et af­fiche un ex­cellent groove, très en­traî­nant. Les Neat Acous­tics Io­ta Al­pha sont de mi­ni en­ceintes co­lonnes Hi­fi to­ta­le­ment aty­piques et très at­ta­chantes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.