Elac Mi­ra­cord 50

On Magazine - - SOMMAIRE -

Ces der­nières dé­cen­nies, Elac s’est sur­tout concen­tré sur les en­ceintes Hi­fi haut de gamme. Néan­moins, ce­la n’a pas tou­jours été le cas. Cette marque al­le­mande, née en 1926, a en ef­fet pro­duit des tables de lec­ture ana­lo­giques pen­dant long­temps, des an­nées 1950 aux an­nées 1980. Aus­si son re­tour aux pla­tines de­puis 2016 n’est-il pas illé­gi­time. D’au­tant que fi­na­le­ment, la concep­tion d’une table de lec­ture ana­lo­gique fait ap­pel, comme celle des en­ceintes Hi­fi, à la science des com­por­te­ments et mé­ca­nismes vi­bra­toires acoustiques. Ce lien entre les pla­tines et les en­ceintes est d’ailleurs bien vi­sible sur le mo­dèle Mi­ra­cord 90 An­ni­ver­sa­ry po­si­tion­né à 2500 €. L’an­neau de dé­cou­plage de son mo­teur, en tex­tile plis­sé, res­semble à s’y mé­prendre à un spi­der de haut-par­leur de grave.

Pour un mo­dèle grand pu­blic, elle pa­raît un peu au-des­sus de la four­chette. Non ?

Soyons hon­nêtes, lorsque l’on dé­couvre pour la pre­mière fois l’elac Mi­ra­cord 50, il y a quelques rai­sons d’être scep­tique. Elle est très jo­lie, af­fiche une fi­ni­tion élé­gante et soi­gnée. Oui mais... elle est aus­si fa­bri­quée à Taï­wan, con­trai­re­ment à ses aî­nées qui viennent d’al­le­magne. De plus, elle semble uti­li­ser des com­po­sants clas­siques que l’on re­trouve no­tam­ment sur les pla­tines Teac. Du coup, par rap­port à la concur­rence, elle pa­raît a prio­ri un peu chère. Une pla­tine pré­sen­tant des ca­rac­té­ris­tiques com­pa­rables, do­tée d’un pré­am­pli Pho­no in­té­gré, est gé­né­ra­le­ment po­si­tion­née entre 300 € et 450 €. Le ta­rif semble d’au­tant plus «hors four­chette» que la cel­lule Pho­no qui équipe la Mi­ra­cord 50 n’est pas

non plus coû­teuse. Il s’agit d’une Au­dio-tech­ni­ca AT91, qui a certes une bonne cote, mais que l’on trouve dans le com­merce pour 25 € seule­ment... Bref, on au­rait pu s’ar­rê­ter là. Mais nous avons écou­té la Mi­ra­cord 50. Nous sommes to­ta­le­ment tom­bés sous son charme et avons es­sayé de com­prendre pour­quoi.

Oui, mais Elac a joué au «Mon­sieur Plus»

Pour conce­voir cette pla­tine Mi­ra­cord 50, tout en par­tant de so­lu­tions stan­dard, Elac a joué au «Mon­sieur Plus», pous­sant un peu plus loin chaque pa­ra­mètre et soi­gnant les dé­tails qui font la dif­fé­rence. Pour com­men­cer, la base de l’elac Mi­ra­cord 50 n’est pas pleine, mais elle est haute - plus de 5 cm - et son cof­frage est construit à par­tir de mas­sifs pan­neaux de mé­dium de 21 mm. Ce cof­frage pos­sède des angles for­te­ment ar­ron­dis. Il est ha­billé sur son pour­tour d’un vi­nyle gra­ni­té gris et re­vê­tu sur le des­sus d’une épaisse plaque syn­thé­tique, noire brillante, qui en plus d’at­ti­rer la pous­sière ap­porte amor­tis­se­ment et ri­gi­di­té, comme sur une struc­ture sand­wich. Le rac­cord entre les deux ma­té­riaux est en outre par­fai­te­ment réa­li­sé et la fi­ni­tion de sur­face est im­pec­cable. Cette base re­pose sur des pieds en ca­ou­tchouc souple qui isolent très bien des vi­bra­tions ex­té­rieures. Le pla­teau est quant à lui en fonte d’alu­mi­nium. Son couvre-chef est un épais ta­pis en ca­ou­tchouc strié. Une fois de plus, ce sont des élé­ments clas­siques, mais là en­core Elac se dé­marque de la concur­rence. Le pla­teau est amor­ti par un épais disque de mousse dense col­lé sur sa sur­face in­terne. L’en­traî­ne­ment de ce pla­teau se fait par une cour­roie plate. Le mo­teur a la par­ti­cu­la­ri­té d’être as­ser­vi nu­mé­ri­que­ment par un pro­ces­seur ST Mi­croe­lec­tro­nics (32F030F4P6). La ré­gu­la­tion de la vi­tesse de ro­ta­tion s’ef­fec­tue par le biais d’un disque per­fo­ré et d’un cap­teur op­tique pla­cé sur l’axe de ro­ta­tion en in­ox et sa gorge en bronze.

Le bras de lec­ture, lui aus­si com­pa­rable à ce­lui que l’on trouve sur cer­taines pla­tines Teac, ap­pa­raît de bonne fac­ture. Il est de type droit, for­mé d’un tube en alu­mi­nium, avec car­dan éga­le­ment en mé­tal, base en ma­té­riau plas­tique mou­lé et so­lide por­te­cel­lule dé­ta­chable au stan­dard Sme/or­to­fon. En­fin, l’étage de sor­tie - dont le pré­am­pli Pho­no MM peut être désac­ti­vé ou ac­ti­vé par un pe­tit com­mu­ta­teur à l’ar­rière - uti­lise un am­pli Op JRC MJM8080. Dans l’en­semble, la construc­tion de l’elac Mi­ra­cord est très propre. Tous ses élé­ments donnent une im­pres­sion de so­li­di­té et de fia­bi­li­té.

Et à l’écoute, l’ac­cord est mi­ra­cu­leux

Sur le ter­rain, la Mi­ra­cord 50 est agréable et simple à ma­ni­pu­ler. Elle pos­sède un in­ter­rup­teur gé­né­ral à l’ar­rière ain­si que deux gros bou­tons ro­ta­tifs à l’avant pour mettre en marche et sé­lec­tion­ner la vi­tesse (33 ou 45 tr/min). On ap­pré­cie la des­cente en dou­ceur de son bras, la pré­sence d’une mo­lette de ré­glage d’an­ti­ska­ting, la fa­ci­li­té d’ajus­tage de la force d’ap­pui de­puis le contre­poids à bague gra­duée, ain­si que l’ab­sence de bruits pa­ra­sites de rou­le­ment, de frot­te­ment et de mo­teur. Il manque juste à notre goût un pe­tit té­moin lu­mi­neux pour in­di­quer que la pla­tine est en fonc­tion. Ha­bi­tuel­le­ment, on vous di­rait qu’il se­rait ju­di­cieux de chan­ger la cel­lule de cette pla­tine pour la rem­pla­cer par une ré­fé­rence plus haut de gamme. Eh bien ici pas du tout, car Elac a réus­si un pro­duit mer­veilleu­se­ment bien ac­cor­dé, dont la qua­li­té de res­ti­tu­tion so­nore saute im­mé­dia­te­ment aux oreilles, comme une évi­dence. Dès les pre­mières se­condes, il se dé­gage de cette Mi­ra­cord 50 une mu­si­ca­li­té ex­quise. Ce­la reste une «pe­tite» pla­tine. Elle ne cherche pas à trop en faire, à ex­plo­rer les tré­fonds du grave, dé­ve­lop­per une dy­na­mique fra­cas­sante ou un ai­gu ultra in­ci­sif. Elle se concentre sur le coeur de la mu­sique, en par­ti­cu­lier le re­gistre mé­dium, et le fait avec un énorme talent. Le son est na­tu­rel, alerte, presque sau­tillant et sur­tout sans cris­pa­tion. L’ar­ti­cu­la­tion des notes et des lignes mé­lo­diques est su­perbe, dé­li­ca­te­ment po­sée et ca­den­cée. Les timbres sont à la fois ronds et ou­verts. Ils conci­lient lé­gè­re­té et cha­leur. Ce­la est va­lable en uti­li­sant le pré­am­pli Pho­no in­té­gré qui dé­livre un son très propre avec un mi­ni­mum de souffle et bruits pa­ra­sites. Il est pos­sible d’al­ler un peu plus loin avec un pré­am­pli Pho­no ex­terne de plus haut ni­veau, comme nos tests nous l’ont mon­tré. Ce­pen­dant, la Mi­ra­cord 50 se suf­fit à elle-même. Elac a réus­si un mer­veilleux équi­libre de tous les pa­ra­mètres. Cette pla­tine fait de la mu­sique, de la mu­sique, en­core et tou­jours de la mu­sique, que ce soit à par­tir de vi­nyles tout neufs par­fai­te­ment en­re­gis­trés ou de disques an­ciens usés, dont la prise de son est plus ha­sar­deuse.

500 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.