Ka­ra­jan chef d’opé­ra L’élé­gance Mar­ke­vitch

OPERA MAGAZINE - - Cadeaux -

C’est la somme que les mé­lo­manes at­ten­daient avec im­pa­tience : Ka­ra­jan : The Ope­ra Re­cor­dings ! Après les luxueux cof­frets Ka­ra­jan 1960s, Ka­ra­jan 1970s et Ka­ra­jan 1980s, qui écar­taient dé­li­bé­ré­ment les opé­ras ( voir, en der­nier lieu, O. M. n° 101 p. 14 de dé­cembre 2014), Deutsche Gram­mo­phon réunit en­fin toutes les in­té­grales ly­riques du chef au­tri­chien fi­gu­rant à son ca­ta­logue, y com­pris les cap­ta­tions sur le vif au Fes­ti­val de Salz­bourg ( Don Car­lo en 1958, Or­feo ed Eu­ri­dice en 1959, Der Ro­sen­ka­va­lier en 1960, Il tro­va­tore en 1962), en les com­plé­tant avec celles réa­li­sées pour Dec­ca et Phi­lips. On trouve ici d’in­con­tour­nables mo­nu­ments qui, à eux seuls, jus­ti­fient l’ac­qui­si­tion du cof­fret : l’ai­da de 1959 avec Re­na­ta Te­bal­di, l’otel­lo de 1961 avec Ma­rio Del Mo­na­co, La Bo­hème et Ma­da­ma But­ter­fly avec Mi­rel­la Fre­ni et Lu­cia­no Pa­va­rot­ti, Tos­ca avec Leon­tyne Price et Giu­seppe Di Stefano, Ca­val­le­ria rus­ti­ca­na et Pa­gliac­ci avec Car­lo Ber­gon­zi, Bo­ris Go­dou­nov avec Ni­co­laï Ghiau­rov et Ga­li­na Vich­nevs­kaïa, Die Fle­der­maus avec Hilde Gü­den et Eri­ka Köth, Der Ring des Ni­be­lun­gen avec Gun­du­la Ja­no­witz, Ré­gine Cres­pin, Jon Vi­ckers, Die­trich Fi­scher-dies­kau, Tho­mas Ste­wart... On se mon­tre­ra plus ré­ser­vé sur la deuxième Tos­ca et Tu­ran­dot, han­di­ca­pées par une Ka­tia R i c c i a re l l i d é p a s s é e p a r l e s évé­ne­ments, sur l’ame­lia hors pro­pos de Jo­se­phine Bars­tow dans Un bal­lo in ma­sche­ra, ou en­core sur un Don Gio­van­ni di­ri­gé trop lour­de­ment (mal­gré la pré­sence de Sa­muel Ra­mey dans le rôle-titre). Le nozze di Fi­ga­ro (avec Jo­sé van Dam et Ilea­na Co­tru­bas) et Die Zau­ber­flöte (avec Edith Mathis et Fran­cis­co Arai­za) souffrent de la com­pa­rai­son avec les ver­sions gra­vées dans les an­nées 1950 pour EMI, à l’ins­tar de Fal­staff ( avec G i u s e p p e Ta d d e i ) e t Der Ro­sen­ka­va­lier (avec An­na­to­mo­waSin­tow, Agnes Balt­sa et Ja­net Per­ry). Et pour tant, même dans les in­té­grales les plus dis­cu­tables, il y a tou­jours quelque chose à ap­prendre de Ka­ra­jan, en sa­vou­rant, en chaque oc­ca­sion, l’ex­tra­or­di­naire cock­tail d’opu­lence et de trans­pa­rence dans l’or­chestre. Au bi­lan, un cof­fret très re­com­man­dable, pré­sen­té de sur­croît avec soin : po­chettes re­pro­dui­sant les cou­ver­tures d’ori­gine des mi­cro­sillons, pho­tos prises pen­dant les séances d’en­re­gis­tre­ment ( Ka­ra­jan avec Pa va ro t t i , Cre s p i n , Fi s c h e rDies­kau...), pas­sion­nant texte d’in­tro­duc­tion de Jür­gen Kes­ting (70 CD Deutsche Gram­mo­phon 479 4640).

L’en­vol d’icare.

Deux points forts pour les ama­teurs d’opé­ra. L’in­té­grale de La Pé­ri­chole gra­vée en 1958 n’avait été ré­édi­tée en CD, sauf er­reur, qu’en ex­traits. Les dia­logues sont abré­gés et nul n e s’ e n p l a i n d r a ( l e s a î n é s re­con­naî­tront avec amu­se­ment, dans le rôle de la ré­ci­tante, Ca­the­rine Lan­geais, alors spea­ke­rine ve­dette de la té­lé­vi­sion). Même si Su­zanne La­faye n’est pas une Pé­ri­chole idéale, elle ne dé­pare pas une dis­tri­bu­tion dont on aime le chic, l’en­train, et le style (Ray­mond Amade, Louis No­gue­ra, Jean- Ch­ris­tophe Be­noît...). La h a u t e t e n u e d e l a d i re c t i o n mu­si­cale fait de cette Pé­ri­chole un grand mo­ment of­fen­ba­chien. Un an au­pa­ra­vant, Mar­ke­vitch avait confié aux mi­cros Une vie pour le Tsar de Glin­ka. Quatre grands noms du chant étaient réunis : Bo­ris Ch­ris­toff, Te­re­sa Stich- Ran­dall, Ni­co­lai Ged­da, Me­la­nie Bu­ga­ri­no­vitch. Une ver­sion en­ta­chée de cou­pures, certes, mais que sa qua­li­té or­ches­trale et vo­cale, ses cou­leurs et sa grande classe rendent mal­gré tout his­to­rique ( 18 CD Era­to 0825646154937).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.