Le Fes­ti­val cé­lé­brait, cet été, le 200e anniversaire de la mort de Gio­van­ni Pai­siel­lo.

OPERA MAGAZINE - - Recontres -

Pour l’es­sen­tiel, la dis­tri­bu­tion ras­semble des élèves de l’ac­ca­de­mia del Bel­can­to « Ro­dol­fo Cel­let­ti », di­ri­gée par Fa­bio Lui­si ; et, une fois en­core, elle porte té­moi­gnage de la qua­li­té du tra­vail ef­fec­tué au sein de cette struc­ture. Ales­san­dra Del­la Croce, par exemple, jeune so­pra­no ori­gi­naire de Naples, est suf­fi­sam­ment pré­pa­rée sur le plan tech­nique pour af­fron­ter des airs hé­ris­sés de dif­fi­cul­tés, sa forte pré­sence scé­nique la ren­dant ab­so­lu­ment idéale dans la Du­chesse, le per­son­nage mo­teur de l’ac­tion. La so­pra­no is­raé­lienne Shi­ri Her­sh­ko­vitz re­lève avec ai­sance les dé­fis de la Com­tesse, Ro­sa Gar­cia Do­min­guez cam­pant une gra­cieuse et amu­sante Car­mo­si­na – la pro­prié­taire de l’au- berge, de­ve­nue ici la chef du per­son­nel mé­di­cal, que le « Che­va­lier à la triste fi­gure » confond avec sa bien-ai­mée Dul­ci­née. Cô­té mes­sieurs, Ni­co Fran­chi­ni est le seul élève de l’ac­ca­de­mia. Les autres sont des ar­tistes in­vi­tés pour l’oc­ca­sion : la basse es­pa­gnole Io­su Ye­re­gui, Don Pla­tone com­plè­te­ment dé­jan­té ; son com­pa­triote, le té­nor David Fer­ri Durà, d’une cré­di­bi­li­té sai­sis­san­te­dans­la­fo­lie­de­don­chis­ciotte, tant­sur le plan vo­cal que scé­nique ; et le brillant ba­ry­ton ita­lien Sal­va­tore Gri­go­li, constam­ment au bord de la crise de nerfs en San­cio Pan­za. En rai­son d’une di­mi­nu­tion dras­tique de l’ef­fec­tif ins­tru­men­tal, ré­duit à un quin­tette à cordes (l’ex­cellent En­semble dell’or­ches­tra ICO del­la Ma­gna Gre­cia di Ta­ran­to), Et­tore Pa­pa­dia n’a pas la pos­si­bi­li­té de mettre en re­lief la ri­chesse de l’or­ches­tra­tion de Pai­siel­lo. Le ré­sul­tat ob­te­nu n’en de­meure pas moins sa­tis­fai­sant, en re­gard du peu de moyens fi­nan­ciers en­ga­gés dans cette pro­duc­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.