Jusque dans le sel de table !

Pêche en Mer - - EMBRUNS PÊCHE -

La pol­lu­tion plas­tique des océans in­quiète de plus en plus. De nom­breuses études sont en cours pour l’étu­dier, en par­ti­cu­lier l’ex­pé­di­tion MED – Mé­di­ter­ra­née En Dan­ger. Le voi­lier de l’ex­pé­di­tion doit étu­dier cette an­née les mi­cro­plas­tiques – de taille in­fé­rieure à 5 mm – au­tour de la pé­nin­sule ita­lienne. Les scien­ti­fiques et les « éco-vo­lon­taires » étu­die­ront en par­ti­cu­lier les or­ga­nismes qui s’im­plantent à leur sur­face et peuvent ain­si dé­ri­ver très loin de leurs aires na­tu­relles – y com­pris des germes mi­cro­biens tels que Vi­brio. En 2010, la pre­mière cam­pagne avait per­mis à l’as­so­cia­tion d’éva­luer à 250 mil­liards la quan­ti­té de mi­cro­plas­tiques flot­tant en Mé­di­ter­ra­née, « au­tant d’em­bar­ca­tions po­ten­tielles ». L’Union In­ter­na­tio­nale pour la Conser­va­tion de la Na­ture (UICN) es­time que les dé­chets de mi­cro­plas­tiques at­teignent 1,5 mil­lion de tonnes chaque an­née, prin­ci­pa­le­ment ori­gi­naires du sud-est asia­tique. L’as­so­cia­tion se sou­cie par­ti­cu­liè­re­ment des par­ti­cules de vê­te­ments (ve­nues des la­vages), en­duits de ba­teaux, mar­quages rou­tiers et usures des pneus, mi­cro­billes des cos­mé­tiques... Des bio­lo­gistes com­mencent à s’alar­mer de leur pé­né­tra­tion mi­cro­sco­pique au ni­veau des cel­lules vi­vantes. Les plas­tiques n’épargnent au­cune par­tie des mers, même les plus re­cu­lées. C’est cu­rieu­se­ment le cas de l’île Hen­der­son, une des îles Pit­cairn, in­ha­bi­tée et per­due dans le Pa­ci­fique Sud, à mi-che­min de la Nou­velle-Zé­lande et les côtes d’Amé­rique du Sud. Le pre­mier village, 40 ha­bi­tants, est si­tué à plus de 100 km. Et pour­tant on y a dé­cou­vert des di­zaines de mil­lions de dé­chets plas­tiques ! On a re­cen­sé sur son lit­to­ral plus de 600 dé­chets au m², il en vient des mil­liers chaque jour ! L’île est proche du gyre du Pa­ci­fique Sud, vor­tex qui at­tire de nom­breux dé­chets. Autre pu­bli­ca­tion pré­oc­cu­pante, sur le sel de cui­sine ! Des uni­ver­si­taires de Ma­lai­sie ont ana­ly­sé le sel ma­rin de cui­sine de 17 marques pro­ve­nant de 8 pays. Presque toutes les marques contiennent des mi­cro­plas­tiques, une seule fait ex­cep­tion – d’ailleurs fran­çaise ! Les doses sont évi­dem­ment mi­nimes… Mais il y a de quoi s’in­quié­ter pour l’ave­nir !

Un mil­lion et de­mi de tonnes de dé­chets plas­tiques ar­ri­ve­raient chaque an­née en mer !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.