On ou­blie l’été et vi­ve­ment l’au­tomne !

Pêche en Mer - - BAROMÈTRE DES CÔTES - De notre cor­res­pon­dant Jé­rôme Mor­ga­do

Nous voi­là dé­but sep­tembre et les va­cances sont ter­mi­nées. Les plages sur­peu­plées par les es­ti­vants et les bai­gneurs vont re­trou­ver leur tran­quilli­té.

Il va de soi que la pé­riode à ve­nir est de loin la plus pro­pice car l’été a été dé­ce­vant et bien loin de nos es­pé­rances. L’océan ex­ces­si­ve­ment chaud proche des 25°C du­rant 2 mois n’a pas était bé­né­fique à la pêche mais est-ce la seule rai­son ? Est-on vrai­ment cer­tain que la qua­li­té de l’eau n’est pas la vé­ri­table rai­son du peu de pois­son au Pays Basque. Car les thons rouges et blancs n’ont fait qu’une brève ap­pa­ri­tion en dé­but de sai­son avant de re­mon­ter bien plus au nord. Les bo­nites, es­pèces vrai­ment cô­tières né­gligent le bord de côte pour se can­ton­ner à plus de 6 miles au large. Les maigres sé­journent une pe­tite quin­zaine après le re­tour du frais pour dis­pa­raitre on ne sait où ? Et pour fi­nir les chi­pi­rons ar­ri­vés mas­si­ve­ment fin juin ont eux aus­si dis­pa­ru .

A part les quelques pagres et pa­geots qui font rê­ver, seul les sars res­tent en­core une es­pèce abon­dante mais mal­heu­reu­se­ment trop pri­sée. Les pê­cheurs du bord, les ba­teaux et chas­seurs sous-ma­rin le traquent sans re­lâche et les pro­fes­sion­nels ne le né­gligent pas non plus. Si­gna­lons quelques prises de pi­gates dans les zones les plus tu­mul­tueuses, et n’hé­si­tez pas à lan­cer un leurre de sur­face au coeur de la mousse blanche.

Soyez prêt ...

Vincent avec l’un des rares maigres de la Côte Basque

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.