En at­ten­dant la suite…

Pêche en Mer - - BAROMÈTRE DES CÔTES - De notre cor­res­pon­dant Jean-Pierre Drouot

Sep­tembre, mois calme par ex­cel­lence, de belles jour­nées, sou­vent en se­maine, pas fa­cile pour ceux qui ont re­pris le la­beur mais pour ceux qui sont dis­po­nibles de belles ses­sions sont res­tées pos­sibles. La baie est in­fes­tée de ma­que­reaux es­pa­gnols, sym­pas à sor­tir mais sur un plan cu­li­naire... les pre­miers beaux ca­la­mars ont fait leur ap­pa­ri­tion, les do­rades qui ont pu se plan­quer res­tent pré­sentes, les chin­chards à foi­son et les bars nous n’en par­le­rons pas et pour­tant ils sont bien là. Les bo­nites ? Nous ne les au­ront pra­ti­que­ment pas vues ! C’est tou­jours un peu plus loin que les jo­lis jaunes sont pré­sents, quelques saint-pierre en­core sur leurs bases et les grosses roses sont tou­jours d’at­taque pas très loin de leurs cou­sins, les pagres ba­gar­reurs. La ré­flexion tout au cours du mois tourne au­tour de la re­prise de la cap­ture et conser­va­tion du bar. Pas trop de mé­dia­ti­sa­tion sur le su­jet, la presse lo­cale en parle du bout des lèvres et Bruxelles fait un peu le mort. La ré­ponse at­ten­due de la Com­mis­sion eu­ro­péenne tombe dis­crè­te­ment, elle est po­si­tive… et oui, tous à l’at­taque mais jus­qu’à fin dé­cembre, peut-être his­toire de noyer le pois­son, cal­mer les es­prits, évi­ter des re­ven­di­ca­tions pour 2019… De toute fa­çon, c’est 2019 et la suite qui reste le plus im­por­tant pour la pé­ren­ni­té des en­tre­prises qui souffrent di­rec­te­ment des dé­ci­sions des « dieux le la pêche en mer ». Nous sommes main­te­nant pleins d’es­poir pour l’ave­nir qui ne peut être que po­si­tif. Af­faire à suivre. Si la mé­téo d’au­tomne nous ac­corde quelques cré­neaux, tous à vos cannes et em­bar­ca­tions pour fi­na­li­ser une an­née fi­na­le­ment pas si « ter­rible » que çà.

Un lieu jaune 6,3 kg pour Ro­nan. Un jo­li pagre sor­ti par Gaël.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.