La fa­mille des Scoph­thal­mi­dés

Cer­tains pois­sons de nos côtes sont de vé­ri­tables mer­veilles de l’évo­lu­tion. Ain­si, la fa­mille des Scoph­thal­mi­dés contient des es­pèces cu­rieuses mais aus­si im­por­tantes pour le pê­cheur, no­tam­ment le tur­bot. Pré­sen­tons ces éton­nants pois­sons plats.

Pêche en Mer - - SOMMAIRE - Texte et pho­tos de Ar­naud Filleul

L’évo­lu­tion des pois­sons plats est un vé­ri­table cas d’école, et un fan­tas­tique moyen d’ex­pli­quer com­ment l’évo­lu­tion des es­pèces a « bri­co­lé » le monde du vi­vant. Car c’est ain­si que fonc­tionne l’évo­lu­tion des es­pèces : elle bri­cole sans cesse et crée de nou­velles es­pèces par trans­for­ma­tions des struc­tures ana­to­miques. Les pois­sons plats sont la consé­quence de ces mu­ta­tions gé­né­tiques qui fa­çonnent le vi­vant à tout mo­ment et qui, par le jeu de la sé­lec­tion na­tu­relle, fi­nissent par trans­for­mer les es­pèces. Avant de pré­sen­ter les Scoph­thal­mi­dés, pré­sen­tons le groupe plus in­clu­sif des Pleu­ro­nec­ti­formes. L’ordre des Pleu­ro­nec­ti­formes ras­semble tout ce qu’on ap­pelle com­mu­né­ment « les pois­sons plats ». At­ten­tion à ce terme, il faut le ré­ser­ver pour

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.