Gé­rer l’après-sai­son

Pêche en Mer - - BAROMÈTRE DES CÔTES -

Après avoir bien pro­fi­té des der­nières belles jour­nées que la na­ture nous a of­fert, il va fal­loir pen­ser à af­fron­ter l’ar­ri­vée de l’hi­ver, et sur­tout être prêt dès que le moindre rayon de so­leil et l’ab­sence de vent nous in­vi­te­ra à al­ler faire na­ger nos leurres fa­vo­ris. En ef­fet, si cer­tains ont pré­vu de sa­ler, conge­ler, ébro­der les ap­pâts lors­qu’ils étaient à pro­fu­sion, pour d’autres ce se­ra un peu comme la fable de la Fon­taine, « la ci­gale et la four­mi », il fau­dra être in­ven­tif. Après que nos ma­ga­sins de pêche aient été ou­verts du­rant plu­sieurs mois non-stop du ma­tin au soir, ils mé­ri­taient bien un peu de re­pos. C’est le mo­ment de se lan­cer vers de nou­velles dé­cou­vertes. Je fais ici al­lu­sion aux nou­veaux pro­duits, ma­té­riels et ac­ces­soires que nous dé­cou­vrons dans notre re­vue pré­fé­rée. Je suis sûr, à mon image, qu’il y a bien quelques mé­thodes que vous ne maî­tri­sez pas par­fai­te­ment. Par exemple, es­sayer des nou­veaux leurres sur nos étangs, peut-être avec une nou­velle canne et puis ça ré­chauffe. En ce mo­ment, après le dé­luge, nous pê­chons dans du cho­co­lat à cause du dé­bor­de­ment des gar­dons de notre ré­gion, et comme les pois­sons n’ont pas de lu­nettes... Les cal­mars et seiches sont là, ac­ti­vez vos tur­luttes. Tou­jours des joels et les dau­rades sont bien loin des côtes.

Quant aux loups, ils ré­agissent tou­jours en fonc­tion des condi­tions mé­téo : on peut être té­moin de fré­né­sies ali­men­taires comme de calmes plats.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.