Trois ports pour deux

Pêche en Mer - - FOCUS SUR… -

La baie com­prend trois ports, deux sur Por­ni­chet et un à che­val sur Le Pou­li­guen et La Baule.

Pour le grand port en eau pro­fonde de Por­ni­chet, il n’y au­ra au­cun pro­blème pour sor­tir quand on le sou­hai­te­ra. La sta­tion, siège de deux clubs de pêche spor­tive, l’El Do­ra­do et le Skäl Club 44, a or­ga­ni­sé dé­jà un cham­pion­nat du monde de pêche en ba­teau et des cham­pion­nats de France. Le port com­prend aus­si de nom­breux équi­pages qui se consacrent do­ré­na­vant au thon rouge. Ce port pos­sède 1150 an­neaux et 150 places pour les vi­si­teurs. L’autre port de Por­ni­chet est tout proche mais bien dif­fé­rent. Il est beau­coup plus

« lo­cal ». Les pro­prié­taires sont pour la plu­part du cru et ils sortent à l’an­née. Ce sont des pê­cheurs ha­bi­tués de tous les sec­teurs de la baie. Ce port qui com­prend 480 places en­vi­ron est un port d’échouage. Il faut com­po­ser avec les ma­rées.

Le port du Pou­li­guen-La Baule re­groupe 830 places sur pon­ton. Son charme est in­dé­niable. En re­vanche, là aus­si il faut com­po­ser avec les ma­rées. Il s’agit d’un port dit « à seuil ». Il y eut long­temps un club de pêche re­nom­mé, le PESCA, au­jourd’hui dis­pa­ru, et il fut aus­si un point de dé­part ré­pu­té dans la France en­tière il y a une cin­quan­taine d’an­nées pour la pêche du re­quin-re­nard. Les tou­ristes, à l’ap­proche du cré­pus­cule, ve­naient s’éba­hir de­vant les squales ac­cro­chés, sur le quai du port, au por­tique de la « Boëtte à Pêche », la pe­tite bou­tique où l’on ve­nait s’équi­per pour un pé­riple dans la baie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.