Le kou­glof, gour­man­dise al­sa­cienne

IL EST LE SEI­GNEUR DES DES­SERTS AL­SA­CIENS, LE SYM­BOLE GAS­TRO­NO­MIQUE DE LA RÉ­GION. VOI­CI SON HIS­TOIRE ET LES SE­CRETS DE SA RE­CETTE TRA­DI­TION­NELLE.

Papilles - - SOMMAIRE - Par Hen­ri Ya­dan

His­toire et se­crets d’un gâ­teau my­thique.

L’un des se­crets du vé­ri­table kou­glof : son moule en terre cuite qui as­sure une dif­fu­sion ré­gu­lière de la cha­leur au coeur de la pâte.

Pro­non­cez comme vous pou­vez ! Mais qu’est-ce que cette pâ­tis­se­rie au nom étrange ? Ce n’est autre qu’une brioche à pâte le­vée. Et pour sa pro­non­cia­tion, ne vous en in­quié­tez guère : il y a mille et une fa­çons d’y par­ve­nir (pour­vu que ce soit avec gour­man­dise !). Il est en ef­fet ap­pe­lé « ku­gel­hopf », « kou­gel­hof », « kou­glof »… il n’y a pas moins de sept fa­çons d’écrire ce mot, dont l’ori­gine si­gni­fie tout bon­ne­ment « boule » en al­sa­cien.

Un vé­ri­table conte de Noël

Cette brioche dont les pre­mières traces re­montent au XVIIe siècle a ses lé­gendes. L’une d’elles pré­tend que Ma­rie-An­toi­nette in­tro­dui­sit la re­cette à la cour de Versailles, contri­buant à en lan­cer la mode. Une autre, en di­rect du vil­lage de Ri­beau­villé, af­firme qu’elle fut confec­tion­née par les Rois mages pour re­mer­cier de son hos­pi­ta­li­té un pâ­tis­sier stras­bour­geois nom­mé Ku­gel. Ce qui ex­pli­que­rait la res­sem­blance entre les formes de ce des­sert et les tur­bans de

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.