Les news

L’AC­TU BRÛ­LANTE ET PÉ­TILLANTE DE LA FOOD, C’EST PAR ICI. IN­NO­VA­TIONS DE PE­TITS PRO­DUC­TEURS, DER­NIÈRES TEN­DANCES, NOU­VEAUX PRO­DUITS, ADRESSES SE­CRÈTES ET BELLES RÉUS­SITES, ON DÉ­COR­TIQUE LES NEWS POUR VOUS.

Papilles - - Sommaire - Par la ré­dac­tion

Der­nières ten­dances food, nou­veaux pro­duits, adresses coups de coeur et évé­ne­ments en ré­gions.

Les 7 et 8 mars, la qua­trième édi­tion de ce concours gas­tro­no­mique au­ra une to­na­li­té très gir­ly. Ou­vert aux pro­fes­sion­nelles et aux ama­trices, l’évé­ne­ment, pré­si­dé par sa fon­da­trice, Ma­rie Sauce-Bour­reau, se dé­rou­le­ra dans les lo­caux de l’école Fer­ran­di, à Pa­ris. Et il au­ra cette an­née de pres­ti­gieux par­rains : Anne-So­phie Pic, seule femme tri­ple­ment étoi­lée au guide Mi­che­lin, pour la par­tie cui­sine, et Pierre Her­mé, le Pi­cas­so de la pâ­tis­se­rie, pour l’épreuve su­crée. Ai­dés par un pa­nel de chefs par­mi les plus ré­pu­tés, les deux co­pré­si­dents du ju­ry de­vront dé­par­ta­ger les ta­lents des can­di­dates. Tout en ren­dant hom­mage à ces to­quées de la gas­tro­no­mie pour les sor­tir de leur rôle de se­conde main des bri­gades des cui­sines, les re­mettre sur le de­vant de la scène et pro­mou­voir leur au­to­no­mie dans ce mé­tier en­core trop mas­cu­lin. Ce tro­phée, qui s’ex­porte dé­sor­mais du Pé­rou en Chine en pas­sant par le Ja­pon, im­po­se­ra aux concur­rentes deux re­cettes : une en­trée et un plat à com­po­ser sur le thème de l’oeuf.

Femmes cui­si­nières, je vous aime…

Pour rem­por­ter ce prix très convoi­té, les 6 fi­na­listes de cha­cune des 2 ca­té­go­ries dis­po­se­ront d’un ti­ming ser­ré : 3 h 30 pour réa­li­ser leurs créa­tions des­ti­nées à 6 per­sonnes. Mais leurs plats de­vront être ac­com­pa­gnés de fruits ou de lé­gumes frais is­sus des seules pro­duc­tions fran­çaises. Quant aux autres in­gré­dients, le rè­gle­ment exige qu’ils res­pectent le dé­ve­lop­pe­ment du­rable. Tout le conte­nu de l’as­siette au­ra éga­le­ment l’obli­ga­tion d’être co­mes­tible. Cô­té dou­ceurs, les par­ti­ci­pantes de­vront in­ter­pré­ter l’es­prit des « déesses du monde ». Les com­pé­ti­trices dis­po­se­ront ain­si de 5 heures pour concoc­ter 2 en­tre­mets au cho­co­lat iden­tiques, l’un à pré­sen­ter, le se­cond pour la dé­gus­ta­tion. Dans la sec­tion pro, il se­ra de­man­dé aux cheffes une pièce en cho­co­lat ou en sucre éti­ré ser­vant à ex­po­ser l’en­tre­mets cho­co­la­té. La tech­nique et les tours de main, bien sûr, se­ront de mise pour sé­duire un ju­ry poin­tilleux. Elles se­ront au­to­ri­sées à y ap­po­ser un pas­tillage vierge dé­cou­pé, fa­çon­né, mais ni col­lé, ni co­lo­ré en sur­face. L’ap­port d’un si­rop de sucre cuit, d’un dé­cor ou d’une pe­tite pièce mou­lée se­ra ad­mis.

Le Tro­phée De­moi­selles, pour les ta­lents de de­main

Un troi­sième prix se­ra dé­dié aux « fillettes ». Ve­nues en di­let­tante, 9 jeunes filles au­ront alors 2 heures pour réa­li­ser une re­cette libre, avec pour su­jet le cho­co­lat et les agrumes. Celle-ci se­ra in­ti­tu­lée « Cho­co­lat mon amour ». Vé­cu comme un voyage fé­mi­nin dans l’uni­vers de la gas­tro­no­mie, le tro­phée de la Cuillère d’Or met­tra le rôle de cui­si­nière au coeur de la trans­mis­sion et du par­tage. De quoi sus­ci­ter bien des vocations fé­mi­nines !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.