La chambre

Parents - - Mon Bébé/ Montessori Mon À La Maison -

On choi­sit de pré­fé­rence un lit au sol et non pas à bar­reaux, et ce dès 2 mois, ex­plique Na­tha­lie Pe­tit. Ça lui per­met une vi­sion plus large de son es­pace et il pour­ra plus fa­ci­le­ment bou­ger. Ce­la dé­ve­loppe sa cu­rio­si­té. » Au-de­là des règles de sé­cu­ri­té de base comme ins­tal­ler des ca­che­prises, des éta­gères bien fixées au mur à 20 ou 30 cm du sol pour que ça ne risque pas de lui tom­ber des­sus, l’idée est sur­tout que l’en­fant puisse se mou­voir en toute li­ber­té et avoir ac­cès à tout. La chambre doit être di­vi­sée en es­paces: «Un coin som­meil, un es­pace ac­ti­vi­tés avec un ta­pis d’éveil et des mo­biles fixés au mur, un en­droit dé­dié au change et un es­pace avec une ban­quette ou un pouf et des livres pour être au calme. Vers 2-3 ans, on ra­joute un es­pace avec une table basse pour qu’il puisse des­si­ner.» L’er­reur est de sur­char­ger la chambre avec beau­coup de jouets trop so­phis­ti­qués : « Trop d’ob­jets ou d’images, ça fa­tigue l’en­fant. Mieux vaut gar­der cinq ou six jouets dans un pa­nier, que l’on change chaque jour. Jus­qu’à 5 ans, un en­fant ne sait pas choi­sir, donc s’il a tout à dis­po­si­tion, il ne va pas réus­sir à fixer son at­ten­tion. On peut faire une ro­ta­tion de jouets: je sors les ani­maux de la ferme, un puzzle, le ca­mion de pom­pier et c’est tout. On peut uti­li­ser des ob­jets du quo­ti­dien que les en­fants adorent : une brosse, un sty­lo… Il peut res­ter en contem­pla­tion sen­so­rielle de longues mi­nutes.» En­fin, Na­tha­lie Pe­tit pré­co­nise de pla­cer un mi­roir au mur pour que le bé­bé puisse s’ob­ser­ver: «C’est comme un ami qui l’ac­com­pagne, il va le lé­cher, faire des gri­maces, rire. On peut aus­si fixer une tringle à ri­deau à 45 cm du sol au-des­sus du mi­roir pour qu’il puisse se his­ser et ap­prendre à se mettre de­bout. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.