Je mange quoi pour… des jambes lé­gères?

Avec la prise de poids liée à la gros­sesse et sous l’ef­fet des hor­mones, on a sou­vent les jambes lourdes. Pour drai­ner en dou­ceur et amé­lio­rer la circulation san­guine, il suf­fit de re­voir son ali­men­ta­tion.

Parents - - Tribu/nutrition Ma -

« Au dé­but de la gros­sesse, les va­ria­tions hor­mo­nales ont des ef­fets sur la circulation san­guine. La pa­roi des veines se di­late, celles-ci sont moins to­niques et vé­hi­culent le sang moins fa­ci­le­ment », ex­plique la dié­té­ti­cienne-nu­tri­tion­niste Syl­vie Ber­tho­zat*. « De plus, le vo­lume san­guin est augmenté à cette pé­riode. As­so­cié aux bou­le­ver­se­ments hor­mo­naux, ce­la peut pro­vo­quer ré­ten­tion d’eau, oe­dèmes et gon­fle­ments », pour­suit-elle. Les membres in­fé­rieurs, qui sou­tiennent le poids du corps, sont donc di­rec­te­ment “im­pac­tés”. Il est re­com­man­dé de pra­ti­quer une ac­ti­vi­té phy­sique douce – gym, marche, na­ta­tion –, s’il n’y a pas de contre-in­di­ca­tions. Mais l’ali­men­ta­tion peut aus­si vous ai­der à li­mi­ter la di­la­ta­tion vei­neuse, la ré­ten­tion d’eau et à bien gérer votre prise de poids.

Exit le sel, le gras…

« Au quo­ti­dien, ré­dui­sez votre consom­ma­tion de sel. Ce condi­ment a ten­dance à ab­sor­ber l’eau et à la re­te­nir dans le corps », ex­plique Syl­vie Ber- tho­zat. Pour re­le­ver le goût des plats, il est pré­fé­rable de les as­sai­son­ner, avec par­ci­mo­nie, avec des épices, de l’ail, des oi­gnons, du thym, du gin­gembre. « On ne pense pas as­sez à lire l’éti­quette des bou­teilles d’eaux mi­né­rales. Cer­taines sont trop riches en so­dium, faites la com­pa­rai­son », conseille-t-elle. Les pro­duits in­dus­triels, riches en sucre et en sel fa­vo­risent, quant à eux, la di­la­ta­tion vei­neuse. « On les évi­te­ra au pro­fit d’une ali­men­ta­tion mai­son, à base de pro­duits lo­caux, bios et non trans­for­més », conseille la spécialiste.

Pro­té­gez vos vais­seaux san­guins

C’est pos­sible grâce à une ali­men­ta­tion très co­lo­rée, par exemple. « Pré­pa­rez de belles as­siettes à base de fruits, de lé­gumes de sai­son riches en ca­ro­té­noïdes. Pré­cur­seurs de la vi­ta­mine A, ils sont une mine d’an­ti­oxy­dants. Pri­vi­lé­giez éga­le­ment les oléa­gi­neux, l’avo­cat ou les huiles vé­gé­tales qui pos­sèdent de la vi­ta­mine E. Ils ont des pro­prié­tés va­so­di­la­ta­trices », pour­suit la dié­té­ti­cienne.

Pour vous sen­tir lé­gère, pro­té­gez la pa­roi de vos vais­seaux san­guins.

NOIX

Amandes, noi­settes, pi­gnons ou noix du Bré­sil vous per­mettent de faire le plein de ma­gné­sium. En ré­gu­lant le stress, ils par­ti­cipent au confort de la femme en­ceinte. Exit les crampes et les jambes lourdes ! De plus, les oléa­gi­neux aident à pré­ve­nir la consti­pa­tion. Vous pou­vez les cro­quer en guise de col­la­tion ou les ajou­ter, en poudre ou concas­sés, à toutes vos pré­pa­ra­tions de gâ­teaux.

AIL

Cette plante po­ta­gère au goût très par­fu­mé fa­ci­lite la circulation du sang et donc le confort des jambes. C’est aus­si un bon an­ti­sep­tique et un al­lié pour la pré­ven­tion des rhumes. N’hé­si­tez pas à le mettre au me­nu en pen­sant tou­te­fois à bien le dé­ger­mer. Car, avec son germe, l’ail est moins di­geste.

LÉGUMINEUSES

Len­tilles, fèves, pois cas­sés, pois chiches sont une ex­cel­lente source de fibres. Ils aident le tran­sit et contiennent du fer, du ma­gné­sium et des vi­ta­mines du groupe B. Les légumineuses fa­vo­risent le sen­ti­ment de sa­tié­té et ont un in­dice gly­cé­mique bas. Elles per­mettent de mieux gérer sa prise de poids et de lut­ter contre la consti­pa­tion. Pour cui­si­ner les len­tilles, faites-les trem­per 1-2 heures, puis rin­cez-les avant de les cuire avec des herbes et des aro­mates.

HUILES VÉ­GÉ­TALES

Lin, col­za, huile d’olive, ca­me­line ou chanvre… Il existe une grande va­rié­té d’huiles vé­gé­tales. Riches en omé­ga 3 ou 9, elles to­ni­fient les vais­seaux. N’hé­si­tez pas à va­rier leurs usages pour as­sai­son­ner vos plats. La bonne idée: en ma­ga­sin spé­cia­li­sé, il existe des mé­langes d’huiles vé­gé­tales prêts-à-l’em­ploi.

PER­SIL

Cette herbe aro­ma­tique est une mine de bien­faits. An­ti­oxy­dant, le per­sil pro­tège les vais­seaux et contient une forte quan­ti­té de ca­ro­té­noïdes. Très riche en vi­ta­mine C (190 g/100 g de per­sil contre 40 g pour l’orange), il contient aus­si du fer. Et la vi­ta­mine fa­vo­rise son ab­sorp­tion! Consom­mé en in­fu­sion, par exemple, il a des ver­tus diu­ré­tiques. Si­non en sa­lades !

POIREAUX

Lé­gume diu­ré­tique par ex­cel­lence, le poi­reau est pauvre en so­dium, ce qui per­met de li­mi­ter la ré­ten­tion d’eau. Bonne source de fibres, il ap­porte éga­le­ment de la pro­vi­ta­mine A, C et E. En prime, ce lé­gume a des ef­fets pro­tec­teurs an­ti­oxy­dants sur les cel­lules du corps. N’hé­si­tez pas à le mettre au me­nu, en bouillon ou en en­trée froide.

FRUITS ROUGES

Leurs an­tho­cyanes (les pig­ments des fruits rouges) ren­forcent le to­nus des vais­seaux san­guins et amé­liorent la circulation san­guine. Peu ca­lo­riques et ras­sa­siants, les fruits rouges comme la myr­tille, le cas­sis ou la fram­boise sont vos al­liés lé­gè­re­té. De plus, ils sont riches en eau et en po­tas­sium pour vous ai­der à cou­vrir vos be­soins jour­na­liers.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.