Une ma­man au tra­vail, c’est…

Parents - - Édito -

… Un être hu­main qui mé­nage sans ar­rêt le chou et la chèvre (quitte à le de­ve­nir elle-même chèvre !)…

Qui culpa­bi­lise au tra­vail de ne pas être à la mai­son, et à la mai­son, de ne pas être au tra­vail.

Qui garde en toutes cir­cons­tances un oeil sur son smart­phone, même en réunion stra­té­gique avec le big boss. Pour guet­ter les SMS de la nou­nou/la crèche/l’école, à qui on a re­four­gué le ma­tin son pe­tit tré­sor avec 38° de fièvre en pré­ten­dant qu’il se por­tait à mer­veille… (#mau­vai­se­mère)

Dont le sus­dit smart­phone af­fiche 2 pe­tits monstres, 1 chat et 1 pois­son rouge, tous réunis les yeux ou­verts (chal­lenge fa­mi­lial du week-end der­nier) sur la même pho­to de fond d’écran. #chef­de­tri­bu­fiè­re­com­meun­pou

Que l’on voit ar­ri­ver au bou­lot… une Pom’Potes au coin des lèvres ! Eh oui, plus ques­tion de pe­tit-dé­jeu­ner soi-même, quand le ma­ra­thon du ma­tin vous fait jon­gler entre bols de Cho­ca­pic® à rem­plir, mé­téo à consul­ter, car­net de liai­son à si­gner, les­sive à lan­cer, an­ti-poux à pul­vé­ri­ser…

Qui court par­tout à la pause déj pour trou­ver un mar­bré à la su­pé­rette du coin en es­pé­rant pou­voir dire à la réunion pa­rents­maî­tresse du soir « C’est moi qui l’ai fait ! ».

Qui, en réunion, es­saie de ca­mou­fler le ta­touage Ma­la­bar® que lui a flan­qué de force sa fille la veille pen­dant qu’elle té­lé­pho­nait au pa­pa pour qu’il passe à la phar­ma­cie prendre du Do­li­prane en pi­pette.

Vous co­chez plu­sieurs cases dans cette liste ? Re­trou­vez dans notre dos­sier du mois conseils de psy, as­tuces de blo­gueuses et té­moi­gnages de pa­rents, pour sur­vivre et res­ter zen !

Anaïs Jou­van­cy Di­rec­trice de la ré­dac­tion

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.