« On a choi­si le pré­nom de notre fils pour res­pec­ter le sou­hait de ma ma­man, dé­cé­dée avant sa nais­sance. »

Parents - - Mon Bidon/Choix Décisif - JU­LIE, ma­man de Jules 3 mois

Ma mère est née sourde et muette, en rai­son d’une ma­la­die congé­ni­tale. Et moi aus­si je suis mal­en­ten­dante, mais j’en­tends et je parle. Lorsque mon ne­veu est né, mon frère l’a ap­pe­lé Ra­phaël. Ma mère trou­vait que ce jo­li pré­nom était dif­fi­cile à pro­non­cer: il a trois syl­labes et la lettre “R” est com­pli­quée à dire pour les mal­en­ten­dants. Du coup, elle m’avait de­man­dé quand j’au­rai un en­fant de choi­sir un pré­nom fa­cile à dire. Mal­heu­reu­se­ment, ma mère est dé­cé­dée un an avant la nais­sance de mon fils. Ce­pen­dant, pour res­pec­ter son sou­hait, nous avons choi­si un pré­nom court et fa­cile à dire. Et comme nous ai­mons les pré­noms an­ciens et clas­siques, nous avons op­té pour Jules. En­ceinte, j’ima­gi­nais ma mère le pro­non­cer. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.