0-1 an

Il ne veut pas prendre ses mé­di­ca­ments

Parents - - Sommaire - ÉLO­DIE CHERMANN

Faire ava­ler une dose de si­rop à Léo? Un vrai par­cours du com­bat­tant! Dès que sa ma­man ap­proche la cuillère de sa bouche, il la re­pousse avec la main. « Au cours des pre­miers mois, le bé­bé se nour­rit ex­clu­si­ve­ment de lait. Il peut donc être ame­né à re­fu­ser de prendre son trai­te­ment par mé­fiance ou éton­ne­ment face à une tex­ture ou une sa­veur qu’il ne connaît pas », ex­plique le Dr Bru­no Per­ce­bois, pé­diatre en PMI. D’au­tant que cer­tains mé­di­ca­ments n’ont pas un goût très ex­ci­tant.

Lui par­ler pour le ras­su­rer

À moins que ce ne soit juste une af­faire de mo­ment. S’il est éner­vé, fa­ti­gué ou af­fa­mé, il a en ef­fet toutes les chances de se mon­trer ré­cal­ci­trant. « Son blo­cage peut aus­si être d’ori­gine psy­cho­lo­gique», in­dique le mé­de­cin. « Les pe­tits sont comme des éponges. Si vous êtes en désac­cord avec le mé­de­cin et dou­tez de l’in­té­rêt de sa pres­crip­tion, votre en­fant risque de le sen­tir et de faire un re­jet. » Mieux vaut prendre le temps de le ras­su­rer et de lui ex­pli­quer avec des mots simples pour­quoi il doit se soi­gner. Pour le mettre en confiance, on n’hé­site pas à pro­po­ser d’abord le mé­di­ca­ment à son dou­dou. On choi­sit une po­si­tion confor­table pour tous les deux. « Vous pou­vez prendre votre en­fant dans les bras et le ca­ler contre vous, le po- ser dans son tran­sat en po­si­tion se­mi-as­sise pour em­pê­cher une fausse route ou l’ins­tal­ler dans sa chaise haute s’il a l’ha­bi­tude d’être as­sis pour man­ger », sug­gère le Dr Per­ce­bois.

Bi­be­ron, pi­pette ou cuillère ?

Pour les mé­di­ca­ments par voie orale, avant 4 mois, l’idéal est d’uti­li­ser une pi­pette gra­duée. « On l’oriente vers l’in­té­rieur de la joue et on in­jecte le pro­duit par pe­tites quan­ti­tés pour lais­ser le temps au bé­bé d’ava­ler au fur et à me­sure», pré­cise le Dr M.-A. Cos­son, pé­diatre à Vanves. À dé­faut de pi­pette, une té­tine ré­ser­voir ou une se­ringue (sans l’ai­guille bien sûr !) fe­ront très bien l’af­faire. « Évi­tez en re­vanche de di­luer la so­lu­tion dans son bi­be­ron de lait », re­com­mande le Dr Cos­son. « Cer­tains ac­tifs ris­que­raient de ne pas être ab­sor­bés cor­rec­te­ment. Et puis, si votre bé­bé ne fi­nit pas tout, vous ne sau­rez pas quelle dose il a in­gé­rée. » Sauf contre-in­di­ca­tion, vous pou­vez le mé­lan­ger, dès 6 mois, à un peu de yaourt ou de com­pote pour mas­quer le goût. Si, votre bam­bin le re­crache ou le vo­mit dans les dix mi­nutes, n’in­sis­tez pas et re­ten­tez de lui don­ner une dose com­plète un peu plus tard. En cas de nou­veau re­fus, de­man­dez à votre mé­de­cin s’il peut pres­crire le mé­di­ca­ment sous une autre forme, des sup­po­si­toires par exemple.

« De­puis sa nais­sance, j’ex­plique cal­me­ment à ma fille que si je veux qu’elle avale ce mé­di­ca­ment pas bon du tout, c’est parce que je l’aime et veux qu’elle ne soit plus ma­lade. Ça marche as­sez bien ! »

Ma­non, ma­man de Cloé, 2 ans et de­mi.

Un épi­sode de fièvre, une rhi­no ou une otite, et c’est la ba­taille as­su­rée pour le soi­gner. Nos as­tuces pour évi­ter de nous mettre dans tous nos états.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.