5-7 ans

Elle ré­clame un chat pour Noël

Parents - - Sommaire - DO­RO­THÉE BLANCHETON

Al’ap­proche de Noël, Lo­la a feuille­té les ca­ta­logues de jouets et dé­cou­pé les images de ceux qu’elle sou­hai­tait com­man­der. En haut de sa liste fi­gure un chat! Elle a cra­qué de­vant le cha­ton de son cou­sin et de­puis ne dé­mord pas de son idée. Faut-il cé­der à cette en­vie? Comment lui faire com­prendre ce que ça im­plique? Pour Vir­gi­nie Bapt, psy­cho­thé­ra­peute à Pa­ris, coach et au­teure de “Pa­rents à l’écoute pour des en­fants épa­nouis” (éd. Le­duc S.), il faut avant tout « sa­voir s’il s’agit de son dé­sir et ce que veut dire pour elle avoir un chat. C’est à par­tir de ce qu’elle a en tête qu’on pour­ra lui ré­pondre », dé­clare l’ex­perte.

Dé­cou­vrir sa mo­ti­va­tion

Com­men­cez par son­der la mo­ti­va­tion de votre en­fant. Qu’ima­gine-t-il ? Veut-il un chat pour le mon­trer à ses co­pains de classe? Veut-il un com­pa­gnon pour jouer? Ex­pli­quez-lui alors ce que l’on peut faire ou non avec un ani­mal. Pré­ci­sez-lui aus­si qu’un chat est plus in­dé­pen­dant qu’un chien et ne veut pas tou­jours jouer. Ce n’est pas une pe­luche que l’on peut em­por­ter n’im­porte où. « Re­gar­dez en­suite ce que ça veut dire sur le plan sym­bo­lique. Il de­mande un être vi­vant, pas un jouet. Est-ce qu’il a be­soin de quel­qu’un à ses cô­tés ? Se sent-il seul à la mai­son ou à l’école ? S’en­nuie-t-il ? », in­ter­roge la psy­cho­thé­ra­peute. Si le chat vise à com­bler un manque af­fec­tif, es­sayez de pas­ser plus de temps avec lui, en tête à tête. Pro­po­sez-lui d’in­vi­ter des amis à la mai­son… En­fin, Vir­gi­nie Bapt conseille de consi­dé­rer aus­si sa de­mande sur le plan du réel : il a peut-être sim­ple­ment en­vie d’un chat parce qu’il les aime! Avoir un ani­mal per­met à l’en­fant de créer de nou­veaux liens, de faire at­ten­tion aux autres, de ga­gner en as­su­rance… Par leur biais, il ap­prend aus­si à gé­rer la perte d’un être cher. Mais si vous ac­cep­tez d’avoir un chat chez vous, gar­dez à l’es­prit que c’est vous qui de­vrez vous en oc­cu­per. A son âge, votre en­fant peut par­ti­ci­per en don­nant à man­ger à son ani­mal de temps en temps. Mais il n’est pas de son res­sort de l’as­su­mer plei­ne­ment.

Et si vous n’êtes pas d’ac­cord ?

Si vous ne vou­lez pas de chat, après avoir en­ten­du les ar­gu­ments de votre en­fant, ex­pli­quez-lui pour­quoi. «Manque de place, de temps… et faites-lui bien com­prendre que c’est non. Vous met­tez ain­si en place la frus­tra­tion. C’est im­por­tant de le faire car ça ras­sure l’en­fant de voir que ses pa­rents contiennent ses dé­si­rs, qu’ils ne disent pas oui à tout », ajoute l’ex­perte. Et s’il vous ré­torque que c’est le Père Noël qui va lui of­frir son chat, vous pou­vez ré­pondre qu’il ne fait pas quelque chose contre l’avis des pa­rents, et n’ap­porte pas tou­jours ce que les pe­tits dé­si­rent !

« Lui of­frir une qui pe­luche-chat ? marche et miaule mais une Pour­quoi pas, fait pe­luche à l’an­cienne l’af­faire. aus­si bien bien faire L’im­por­tant : entre un la dif­fé­rence un jouet !» ani­mal et

Votre lou­loute craque pour cette ado­rable boule de poils dès qu’elle en voit une en pho­to ! Et pro­mis, elle s’en oc­cu­pe­ra. Alors, le Père Noël va-t-il le lui ap­por­ter ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.