Pré­ci­sions

Partir Pêcher - - Japon -

1. LE EM­MA MAERSK

Lors de son voyage inau­gu­ral en 2006, le Em­ma Maersk était le plus long porte-conte­neurs du monde. Avec ses 397 m de long pour 56 m de large, il reste en­core, de nos jours, un géant des océans. Cha­cune de ses deux ancres pèse 29 tonnes !

2. LES BARS DE LA BAIE DE TO­KYO

L’es­pèce la plus cou­ram­ment ci­blée est le ja­pa­nese sea­bass ( La­teo­la­brax­ja­po­ni­cus) dit su­zu­ki ou­ma­ru­su­zu­ki. Deux autres es­pèces de bars peuvent être ren­con­trées dans la baie de To­kyo. Le black­fin sea­bass (La­teo­la­brax­la­tus) dit hi­ra-su­zu­ki vient du sud et n’est ja­mais très gros dans la ré­gion de To­kyo. On le dis­tingue grâce à sa cau­dale très sombre et droite alors que celle du ja­pa­nese sea­bass est four­chue et bien moins noire. En­fin le tai­ri­ku-su­zu­ki ( La­teo­la­brax­ma­cu­la­tus) qui est na­tif de la mer de Chine orien­tale et no­tam­ment des côtes de Co­rée. Il pré­sente des points noirs as­sez gros et dis­per­sés sur le dos, des­cen­dant ra­re­ment sous la ligne la­té­rale. Il est consi­dé­ré comme in­va­sif au Ja­pon.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.