COR­TOT À TOUT PRIX ?

Pianiste - - ACTUALITÉS ÉVÉNEMENTS - Ca­mille Ar­cache

Contre toute at­tente, le prix Cor­tot n’a pas été dis­cer­né cette an­née, le ju­ry n’ayant pas pu dé­si­gner à l’una­ni­mi­té un can­di­dat. Retour sur les rai­sons de cette dé­ci­sion.

Le 2 avril avait lieu, à la salle Cor­tot de l’…cole Nor­male de mu­sique de Paris, la re­mise du prix Cor­tot, di­plôme su­pé­rieur de concer­tiste. Créé il y a tout juste un an, c’est la plus haute dis­tinc­tion de l’…cole. Dans la salle exi­guë, ha­billée de bois d’Afrique, on re­con­naît les dix-sept can­di­dats à leur mine pré­oc­cu­pée. Cha­cun de­vait conce­voir un pro­gramme de 45 minutes et l’in­ter­pré­ter entre le 1er et le 2 avril. À la clé, le lau­réat ob­tient une somme de 4000 eu­ros, la réa­li­sa­tion d’un disque par une so­cié­té de pro­duc­tion, et des en­ga­ge­ments de concerts et de par­ti­ci­pa­tion à des fes­ti­vals pres­ti­gieux. L’en­jeu est grand pour ces jeunes ar­tistes, mais aus­si pour l’…cole. Dans la salle, le ju­ry se fait at­tendre. Les spé­cu­la­tions vont bon train. Les pia­nistes de re­nom Gio­van­ni Bel­luc­ci, Phi­lippe En­tre­mont, Ab­del Rah­man El Ba­cha et Da­vid Li­ve­ly, pré­sident du ju­ry, entrent, im­pas­sibles. De­vant le Stein­way qui trône sur la scène s’alignent An­to­nii Ba­ry­shevs­ky, An­to­nio Ga­le­ra Lopz et Alexan­dra Mat­vievs­kaya, re­çus sans dis­tinc­tion par­ti­cu­lière. Puis sont an­non­cés Ma­rous­sia Gen­tet, Ye­dam Kim et Olek­sans­dr Ku­ko­nin, re­çus à l’una­ni­mi­té du ju­ry. Avant même la fin de l’an­nonce du lau­réat, nous com­pre­nons que le prix Cor­tot n’a pas trou­vé pia­niste digne pour le por­ter. Pour­quoi ? La di­rec­trice de l’éta­blis­se­ment, Fran­çoise Noël-Marquis, qui n’a pas par­ti­ci­pé aux dé­li­bé­ra­tions, est claire sur ce point : « C’est une ques­tion d’hon­nê­te­té. Nous ai­me­rions voir ré­com­pen­sé le dur tra­vail de ces étu­diants. Mais l’exi­gence de l’…cole dicte sa loi. On ne dis­pense pas des di­plômes à la sau­vette si l’on sou­haite gar­der un ni­veau d’ex­cel­lence. » Le pre­mier et seul à ce jour à avoir rem­por­té le prix Cor­tot, c’est Na­riya No­gi. Il lui a été at­tri­bué par Al­do Cic­co­li­ni, le der­nier prix qu’il a don­né avant sa mort…

Da­vid Li­ve­ly, pré­sidentdu ju­ry.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.