BEAU­COUP DE TA­LENTS ET UN SOUP«ON D’IRONIE

Pianiste - - ACTUALITÉS ÉVÉNEMENTS - Pro­pos re­cueillis par S F.

L’été, Gs­taad, dans le can­ton de Berne en Suisse, réunit un fes­ti­val et des Aca­dé­mies des­ti­nées aux ar­tistes vo­caux, aux ins­tru­men­tistes et aux fu­turs chefs d’or­chestre. Ou­vert aux ama­teurs, il a de quoi at­ti­rer bien des mé­lo­manes! Son di­rec­teur, Ch­ris­toph Mül­ler, nous dé­crit les grandes lignes de l’édi­tion 2015.

Le thème choi­si pour cette édi­tion est « Ironie et mu­sique » ! C’est un peu dé­rou­tant pour un fes­ti­val, non ? La mu­sique re­gorge d’oeuvres qui se nour­rissent d’ironie. Ironie et sar­casme, ca­ri­ca­ture et hu­mour… Pre­nez les exemples de Pro­ko­fiev et de Chostakovitch dans la Rus­sie so­vié­tique : l’ironie leur a été une in­épui­sable source d’inspiration. Nous avons donc pro­po­sé ce thème, sans contrainte bien sûr, aux ar­tistes in­vi­tés de l’édi­tion 2015. Le pu­blic en­ten­dra aus­si bien des so­nates de Bee­tho­ven qui « iro­nisent » sur des mé­lo­dies po­pu­laires, que le sa­vou­reux poème sym­pho­nique Till Eu­lens­pie­gel de Richard Strauss.

L’une des par­ti­cu­la­ri­tés de votre fes­ti­val est d’as­so­cier les ar­tistes de re­nom­mée mon­diale et les mu­si­ciens au dé­but de leur car­rière…

C’est l’es­prit qui ani­mait Ye­hu­di Me­nu­hin lors­qu’il créa le fes­ti­val et l’aca­dé­mie. Il por­tait une at­ten­tion ex­trême à ses jeunes confrères. Il y a en ef­fet les « stars » in­ter­na­tio­nales comme An­dras Schiff et Jean-Yves Thi­bau­det, notre ar­tiste en ré­si­dence. Il as­su­re­ra non seule­ment le concert d’ou­ver­ture, mais aus­si deux ré­ci­tals de mu­sique de chambre. Quant au pia­niste hon­grois, il don­ne­ra un pro­gramme Haydn, Mo­zart, Bee­tho­ven et Schu­bert. Au sein de la jeune gé­né­ra­tion, les pia­nistes sont par­ti­cu­liè­re­ment re­pré­sen­tés. Je pense au pia­no­for­tiste Krys­tian Be­zui­den­hout, que l’on en­ten­dra en ré­ci­tal et en mu­sique de chambre. Un ar­tiste qui me pas­sionne car il as­so­cie l’oeuvre à l’ins­tru­ment qui lui cor­res­pond. Je pense aus­si au gé­nial Da­niil Tri­fo­nov, qui se pro­dui­ra en so­lo et avec or­chestre dans le Qua­trième Con­cer­to pour pia­no de Rach­ma­ni­nov. L’Or­chestre du fes­ti­val de Bu­da­pest, di­ri­gé par Ivan Fi­scher, l’ac­com­pa­gne­ra. Nous ac­cueille­rons ces deux pia­nistes pour la pre­mière fois. Il y au­ra bien d’autres jeunes mu­si­ciens lors des « Ma­ti­nées des jeunes étoiles » : les pia­nistes Bob­by Mit­chell, Yu­val Gi­lad, les vio­lo­nistes Chad Hoopes, UiYoun Hong, Ju Eun An­na Lee, la vio­lon­cel­liste Mi­riam Pran­di, le cla­ri­net­tiste Pa­blo Bar­ra­gan, etc. La plu­part d’entre eux sont lau­réats de grands concours in­ter­na­tio­naux.

Com­ment conci­lier un fes­ti­val et plu­sieurs aca­dé­mies, des mu­si­ciens pro­fes­sion­nels et une de­mande ac­crue de mu­si­ciens ama­teurs ?

Tout d’abord, les jeunes mu­si­ciens qui dé­butent leur car­rière tra­vaillent avec de grands maîtres dans leur dis­ci­pline. C’est le pas­sage des tra­di­tions, le com­pa­gnon­nage qui se concré­tise sur scène. Les mu­si­ciens ama­teurs de tous âges qui font par­tie de notre pu­blic au­ront, eux, le choix de l’une des deux ses­sions en or­chestre. Soixan­te­dix par­ti­ci­pants, pour cha­cune des deux se­maines d’aca­dé­mie, se sont lan­cé le dé­fi de nous re­joindre. Ils se­ront im­mer­gés dans un bain de mu­sique. Ils as­sis­te­ront aus­si aux ré­pé­ti­tions, aux classes de maître, à des ren­contres avec les plus grands ar­tistes.

Du 16 juillet au 5 sep­tembre

gstaad­me­nu­hin­fes­ti­val.ch

Jean-Yves Thi­bau­det, en ré­si­dence à Gs­taad.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.