« MI­ROIRS »

Pianiste - - CHRONIQUES DISQUES, DVD -

Liszt : « An­ge­lus ! Pri•re aux anges gar­diens. Kla­vierstŸcke. Valse ou­bliŽe n°1. MŽ­phis­to-Valse n°1. Du­tilleux : PrŽ­ludes n°1, n°2 etn°3. So­nate opus 1 Both Worlds Live

Pré­ludes

Beau­ty & Truth Warp

ACT 9816-2. 49’

Pen­dant trente ans, Joa­chim Kühn s’est pro­duit avec JeanF­ran­çois Jenny-Clark et Da­niel Hu­mair, et ce trio a re­pré­sen­té l’une des for­ma­tions es­sen­tielles du jazz en Eu­rope. Fa­mi­lier des che­mins li­ber­taires, si­non libres, le pia­niste a ré­gu­liè­re­ment dres­sé la carte des che­mins pos­sibles, des aven­tures ima­gi­naires, pou­vant en­traî­ner un cla­vier vers des contrées jus­qu’alors in­ex­plo­rées. C’est un nou­veau voyage que cet al­bum sym­bo­lise : puis­sant, clair et in­tense, son jeu dé­gage une sorte de charme ly­rique d’où est ab­sente toute bru­ta­li­té. Le disque est par­se­mé de mé­lo­dies par­fois simples, mais as­su­ré­ment poé­tiques

ECM 476 6047. 53’

L’épreuve du pia­no so­lo est re­dou­table, spé­cia­le­ment pour un im­pro­vi­sa­teur. Jean Guillou af­fir­ma un jour qu’im­pro­vi­ser, c’est jouer « sur sa vieille graisse ». C’est dire que les im­pro­vi­sa­tions sont très sou­vent pré­pa­rées. L’éton­nant pia­niste nor­vé­gien Jon Balke réus­sit pour­tant à don­ner l’im­pres­sion d’un to­tal in­at­ten­du, d’une au­then­tique im­pré­pa­ra­tion, mê­lant cla­vier élec­tro­nique (dis­cret) aux ef­fu­sions lan­ci­nantes de son cla­vier où ré­sonnent comme des par­fums les échos de la mu­sique ara­bo-an­da­louse et des in­ven­tions ba­roques. Na­tu­rel­le­ment, le fait que ce disque soit com­po­sé de 16 mor­ceaux in­dique as­sez que ce n’est pas le seul ha­sard qui pré­side à son éla­bo­ra­tion, que cette mu­sique aux al­lures sur­pre­nantes est pen­sée, pré­vue, bref, éla­bo­rée. À qui sou­haite en­tendre un al­bum ori­gi­nal et dé­nué de toute com­pa­rai­son pos­sible, il est re­com­man­dé de dres­ser ici l’oreille.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.