Trois pia­nos droits pour ama­teurs exi­geants

Pianiste - - PIANOS À LA LOUPE -

ama­ha dis­pose d’un large éven­tail qua­li­ta­tif de pia­nos droits avec les six sé­ries b, P, U, YUS, SE et SU de pres­tige, cha­cune com­pre­nant deux ou trois hau­teurs d’ins­tru­ments. Trois di­men­sions consti­tuent l’offre YUS, qui se po­si­tionne en as­sez haut de gamme : YUS1 (121 cm), YUS3 (131 cm) et YUS5 (131 cm, avec pé­dale to­nale). Exa­mi­nons de plus près ce tout der­nier mo­dèle (pré­sen­té dans Pia­niste n¡44 et n¡59), qui peut être mu­ni en op­tion du ré­cent et per­for­mant sys­tème si­len­cieux SH de la marque ja­po­naise.

YLe meuble de ce grand pia­no à consoles et rou­lettes est as­sez mas­sif, sa forme étant par­ti­cu­lière et raf­fi­née, avec son ro­buste cy­lindre à double char­nière do­té d’une ser­rure et d’un double amor­tis­seur de fer­me­ture Soft Close. Son large pu­pitre plein à deux po­si­tions, bor­dé la­té­ra­le­ment par deux ban­deaux en bois ver­ti­caux de type aca­jou, per­met, lors­qu’il est in­cli­né, une dif­fu­sion so­nore très ap­pré­ciable. Le cou­vercle su­pé­rieur est ar­ti­cu­lé en deux par­ties grâce à une char­nière. Le bar­rage ar­rière consé­quent – cinq poutres ver­ti­cales (3 + 2) – et le cadre mé­tal­lique de type au­to­por­teur – à con­tour rec­tan­gu­laire – donnent une im­pres­sion de so­li­di­té à l’en­semble. Ce pia­no étant haut (131 cm), de longues tiges ver­ti­cales de liai­son sont pla­cées entre le cla­vier et la mé­ca­nique pro­pre­ment dite, si­gnée Ya­ma­ha, fixée en trois points. Les feutres des têtes de mar­teaux, dont l’âme est en noyer, sont de haute qua­li­té et si­mi­laires à ceux des grands pia­nos de concert Ya­ma­ha. Les cordes, mon­tées sans agrafes, sont de mêmes type et qua­li­té que celles du SU7, fleu­ron de la firme en pia­nos droits. Le re­vê­te­ment du cla­vier est en Ivo­rite pour les touches blanches et en ébène pour les noires, le must chez Ya­ma­ha. La fi­ni­tion d’en­semble et de dé­tail est très sa­tis­fai­sante.

L’er­go­no­mie est ex­cel­lente, les par­ti­tions pou­vant être pla­cées à une hau­teur op­ti­male et bien main­te­nues. Le pu­pitre est conçu comme un vé­ri­table plan presque ver­ti­cal. Idéal pour tra­vailler, le cla­vier est ferme, mais sans lour­deur ex­ces­sive. La ré­pé­ti­tion est sans pro­blème, de bon ni­veau pour un pia­no droit. On re­con­naît fa­ci­le­ment la pré­ci­sion du jeu qu’offrent la tech­no­lo­gie et l’ex­pé­rience de Ya­ma­ha dans ce do­maine. Sen­si­ble­ment plus courtes que celles du grand SU7 (de même hau­teur), les touches du YUS5 sont néan­moins d’une lon­gueur en­core ac­cep­table, pour un en­fon­ce­ment cor­rect vers la barre de dièses. Leur re­vê­te­ment en Ivo­rite est agréable sous les doigts, la lé­gère ru­go­si­té des touches noires étant ap­pré­ciable. Si la puis­sance so­nore est au ren­dez­vous et sans sa­tu­ra­tion quand elle est sol­li­ci­tée, il est éga­le­ment pos­sible de jouer dans des nuances très douces, sans sou­ci par­ti­cu­lier. La cou­leur so­nore est d’une bonne ri­chesse, man­quant peut-être un peu de per­son­na­li­té. Ce pia­no est bien équi­li­bré entre toutes les tes­si­tures. Le timbre peut être lé­gè­re­ment cui­vré dans les basses, pour un jeu forte ou for­tis­si­mo. Les ai­gus, eux, sont par­ti­cu­liè­re­ment ou­verts dans le mo­dèle tes­té et le mé­dium est co­lo­ré et as­sez chan­tant. La pré­sence de la pé­dale to­nale sur ce mo­dèle est un vrai « plus » qua­li­ta­tif, ce dis­po­si­tif n’étant pré­sent que sur un nombre très res­treint de grands pia­nos droits. Ce grand pia­no droit de haute qua­li­té et d’un bon rapport qua­li­té-prix est un ex­cellent choix pour les ama­teurs avan­cés et les pia­nistes pro­fes­sion­nels dans leur tra­vail ré­gu­lier. Il ré­vèle une puis­sance, une pré­ci­sion et une bonne fer­me­té de tou­cher, ain­si qu’une so­no­ri­té as­sez riche et équi­li­brée. La pré­sence de la pé­dale to­nale, très rare sur les pia­nos droits, pour­ra être dé­ci­sive dans la dé­ci­sion d’achat de ce mo­dèle, pour ceux qui en éprouvent le be­soin. No­tons que l’op­tion avec l’ex­cellent si­len­cieux SH est par­ti­cu­liè­re­ment in­té­res­sante.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.