POUR LE PLAI­SIR DES YEUX

Pianiste - - ACTUALITÉS PARTITIONS, LIVRES -

En quelques an­nées, les édi­tions mu­si­cales ont bé­né­fi­cié des tech­niques les plus per­for­mantes de re­pro­duc­tion des ma­nus­crits. Les fac-si­mi­lés pas­sionnent parce qu’ils nous font en­trer dans l’émo­tion de la gra­pho­lo­gie. Cer­tains do­cu­ments ma­jeurs sont éga­le­ment des oeuvres d’art en rai­son de la beau­té de l’écri­ture à la plume. Un ma­gni­fique voyage dans le temps grâce à des ob­jets de col­lec­tion.

un grand nombre d’élèves. La per­fec­tion de son écri­ture, d’une ex­trême pré­ci­sion, oc­cupe plei­ne­ment toutes les pages, quitte à res­ser­rer les me­sures. Par­fois même, Bach, si sou­cieux de ne pas ache­ver une fugue sur une page sui­vante, ter­mine la der­nière por­tée à la ma­nière d’un os­sia, dans une taille beau­coup plus pe­tite. Plus le mor­ceau avance, plus les mo­du­la­tions in­ten­si­fient l’ex­pres­sion, et plus l’écri­ture prend de l’élan. Dans les fugues, c’est en­core plus net. On per­çoit ain­si de fa­çon éton­nante la res­pi­ra­tion du mu­si­cien, de même lorsque dans une fugue, la main gauche tient une oc­tave de ronde, les deux notes étant plus grosses. Le ma­nus­crit four­mille ain­si de centaines de dé­tails, étant au­tant d’in­di­ca­tions utiles qui peuvent in­fluen­cer nos choix in­ter­pré­ta­tifs. Pra­ti­que­ment au­cune ra­ture ne vient en­ta­cher ce do­cu­ment d’une im­por­tance ma­jeure dans l’his­toire de la mu­sique. À no­ter, les ex­cel­lents com­men­taires – en al­le­mand et en an­glais – qui l’en­ri­chissent. Un tra­vail qui ho­nore l’édi­tion.

bae­ren­rei­ter.de

D’où pro­vient le titre de l’oeuvre? Du ta­bleau L’Em­bar­que­ment pour Cy­thère de Wat­teau ou, se­lon le pia­niste Ri­car­do Viñes, ami entre autres de Ra­vel, De­bus­sy et Fal­la, de la dé­cou­verte par le com­po­si­teur de toiles de Tur­ner, lors d’une vi­site de la Na­tio­nal Gal­le­ry à Londres. Ache­vé en 1904, le mor­ceau est d’abord un hom­mage à l’île de Jer­sey où De­bus­sy trou­va re­fuge en com­pa­gnie d’Em­ma Bar­dac, sa fu­ture épouse. La pas­sion trans­pa­raît dans cette pièce au tem­pé­ra­ment eu­pho­rique, qui s’achève sur un triple for­tis­si­mo. Le ma­nus­crit de sept fo­lios est ar­chi­vé à la Bi­blio­thèque na­tio­nale de France. Le su­perbe tra­vail de pré­sen­ta­tion de Henle a été su­per­vi­sé par De­nis Her­lin. L’édi­teur est même al­lé jus­qu’à in­sé­rer des re­pro­duc­tions de gra­vures de Tur­ner et Wat­teau!

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.