LA CONQUÊTE DE L’AMÉ­RIQUE

Pianiste - - ACTUALITÉS ÉVÉNEMENTS -

Créée en 2014 par Ma­thieu Pe­tit­jean, un Fran­çais ins­tal­lé outre-At­lan­tique, cette fon­da­tion aide les jeunes pia­nistes à lan­cer leur car­rière aux …tats-Unis. Une idée me­née… tam­bour bat­tant !

Pro­mou­voir les jeunes ar­tistes fran­çais dans des pays an­glo-saxons, et plus par­ti­cu­liè­re­ment aux …tats-Unis, n’est pas ai­sé. Après une conver­sa­tion avec Jean-Ef­flam Ba­vou­zet et Je­rome Rose, un chef d’en­tre­prise, Ma­thieu Pe­tit­jean s’est at­ta­qué à ce constat : « Carte blanche est lais­sée aux deux Con­ser­va­toires na­tio­naux de Pa­ris et de Lyon pour qu’ils sé­lec­tionnent les meilleurs can­di­dats, fu­turs bour­siers de la fon­da­tion. De notre cô­té, trois cri­tères sont né­ces­saires: avoir la na­tio­na­li­té fran­çaise, moins de 27 ans et ac­cueillir au­tant de filles que de gar­çons. Nous ap­por­tons alors un sou­tien fi­nan­cier grâce à des en­tre­pre­neurs fran­çais ins­tal­lés ou­treAt­lan­tique. Nous fai­sons connaître ain­si la nou­velle gé­né­ra­tion de pia­nistes fran­çais et, du même coup, un ré­per­toire au­près des Amé­ri­cains, très friands de la French Touch. Nos jeunes in­ter­prètes se pro­duisent en concert, nouent des contacts in­ter­na­tio­naux, suivent des classes de maître. Nous avons quatre bour­siers par an (cette an­née, seule­ment deux, car nous fai­sons l’ac­qui­si­tion d’un Stein­way mo­dèle B qui se­ra ins­tal­lé au consu­lat de France à New York). Nous sommes en quelque sorte un “in­cu­ba­teur pour jeunes pia­nistes”. » La bourse as­sure la prise en charge des voyages et des sé­jours à New York, ain­si que la par­ti­ci­pa­tion aux classes de maître or­ga­ni­sées dans le cadre de l’In­ter­na­tio­nal Key­board Ins­ti­tut & Fes­ti­val ini­tié par Jé­rome Rose. Sans ri­va­li­ser avec les mas­to­dontes que sont les pres­ti­gieuses uni­ver­si­tés amé­ri­caines, la Fren­chA­me­ri­can Pia­no Society ap­porte des idées et une éner­gie qui in­ter­pellent. Deux an­ciens bour­siers en té­moignent. « Aux …tats-Unis, j’ai pu ren­con­trer des en­sei­gnants ve­nus du monde en­tier, par­ti­ci­per à di­verses classes de maître et en­ri­chir mon pro­jet consa­cré à la mu­sique es­pa­gnole et, tout par­ti­cu­liè­re­ment, à Ibe­ria d’Al­bé­niz », confie Ju­lie Al­ca­raz. Tan­guy de Willien­court est tout aus­si en­thou­siaste : « Du­rant deux se­maines d’aca­dé­mie de mu­sique, vous êtes im­mer­gé dans des cours “à la carte”, au coeur de l’ef­fer­ves­cence de la vie mu­si­cale amé­ri­caine. » Les deux bour­siers 2017 sont Sa­rah Mar­gaine et Fé­lix Dal­banMo­rey­nas, res­pec­ti­ve­ment des Con­ser­va­toires de Pa­ris et de Lyon. « De­puis 2014, nous avons ac­cueilli une tren­taine de lau­réats. Pro­gres­si­ve­ment, les lieux de ré­ci­tals s’ouvrent et nous fi­dé­li­sons un cer­tain nombre d’étu­diants qui re­viennent au dé­but de leur car­rière avec un pre­mier disque. C’est tout un ré­seau qui se crée entre les con­ser­va­toires en France, le Bu­reau Ex­port et la di­plo­ma­tie fran­çaise », conclut Ma­thieu Pe­tit­jean. La Fren­chA­me­ri­can Pia­no Society est as­su­ré­ment un atout sup­plé­men­taire pour les jeunes ta­lents fran­çais. « A vi­sion for the fu­ture » est, à juste titre, la phi­lo­so­phie de la fon­da­tion.

Le sa­lon du consu­lat de France à New York où se pro­duisent, entre autres, les bour­siers de la fon­da­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.