Ignaz Mo­scheles

Pianiste - - PÉDAGOGIE -

Ce pe­tit scher­zo est par­fait pour com­men­cer. En ef­fet, il n’est pas trop com­pli­qué et plu­tôt jo­li. Pour­quoi est-il as­sez fa­cile ? Parce qu’il com­porte un phra­sé très simple et peu d’har­mo­nies dif­fé­rentes.

MES. 1-8

Com­ment tou­cher les notes ? D’abord, ap­pre­nez votre main droite. Re­mar­quez qu’il y a des points au-des­sus des notes. Ils si­gni­fient qu’il faut dé­ta­cher les Mi. Sen­tez ces Mi sous votre pulpe de doigt, puis re­pous­sez-vous du cla­vier par une pe­tite im­pul­sion du bout du doigt. Voyez en­suite les arcs de phra­sé à par­tir de la me­sure n°2. Tom­bez avec un peu de poids dans la pre­mière note, afin de bien la pro­non­cer, et lais­sez la ter­mi­nai­son se jouer toute seule. Al­lé­gez votre main et dé­blo­quez bien votre poi­gnet. Ce n’est pas fa­cile de se re­laxer vo­lon­tai­re­ment ! Les ac­cords. Quant aux ac­cords de la main gauche, ap­pre­nez-les en ré­flé­chis­sant. Lorsque nous ré­ci­tons une poé­sie, nous li­sons des mots, et pas seule­ment des lettres. Dans la mu­sique, les ac­cords sont comme les mots, alors que les notes iso­lées ne sont que des lettres. Ici, nous avons le mot (l’ac­cord de) La mi­neur : La-Do-Mi (Ier de­gré de La), puis ce­lui de Mi : Mi-Sol #-Si (Ve de­gré). Ap­pre­nez-les ain­si. Quand on com­prend les mots et les phrases d’un texte, ce­lui-ci de­vient tel­le­ment plus fa­cile à re­te­nir ! Faites aus­si tra­vailler votre mé­moire des doigts. Re­le­vez les doigts qui ne jouent pas. Pre­nez les « em­preintes » de ces ac­cords.

MES. 13-16

Re­pé­rez les « ai­guillages de la mu­sique ». Après un pre­mier pe­tit par­cours de huit me­sures, Mo­scheles re­prend comme au dé­but. Ce­pen­dant, me­sure n°13, ce­la change. Re­gar­dez bien où exac­te­ment: à par­tir de la nuance mf. Notre voyage se pour­suit alors vers le Do ma­jeur. Sen­tez que cette nou­velle to­na­li­té est plus gaie que le dé­but qui était en mi­neur. …prou­vez la mu­sique dans votre coeur.

MES. 36-39

Notes ai­guës. Pour la mu­si­ca­li­té et aus­si pour dé­ve­lop­per votre tech­nique, faites bien son­ner vos notes ai­guës au dé­but de chaque pe­tite phrase : le Mi, me­sure n°36, et le Ré, me­sures n°38 et n°39, et, en­fin, le La, me­sure n°40. Pour ce­la, ten­dez bien votre 5e doigt ou votre 4e doigt. Sen­tez que ces doigts ex­té­rieurs de votre main sont bien fermes (on dit par­fois que le muscle du 5e doigt, sur le cô­té de la main, est le « beef­steak du pia­niste » !). Puis tom­bez dans les notes avec un peu de hau­teur. N’ayez pas la main apla­tie sur le cla­vier. En­suite, di­mi­nuez les notes qui des­cendent, en re­laxant vos doigts et en jouant de près.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.