PRO­LON­GER L'ÉTÉ

Planète Foot - - ÉDITO - Par Ma­thieu De­lattre

Au­cun joueur français ne fi­gure par­mi les trois no­mi­nés pour le titre de joueur de l'an­née 2018 de la FIFA. Une hé­ré­sie sans doute, que même Di­dier Deschamps, qui, lui, fi­gure sur la short-list des trois en­traî­neurs nom­més, n'a pas igno­rée dans le grand am­phi­théâtre de Clai­re­fon­taine. Éton­né et vi­si­ble­ment déçu pour ses joueurs, lors de sa conf' de ren­trée qui fut la pre­mière, donc, sans Phi­lippe Tour­non, le chef de presse his­to­rique qui a ren­du son ta­blier en de­man­dant qu'on lui brode une deuxième étoile des­sus avant de le ran­ger dans l'ar­moire. Le meilleur joueur du monde se­lon la FIFA, qui a très so­bre­ment dé­ci­dé de bap­ti­ser son ou­vrage “The Best”, n'en dé­plaise à George, ne se­ra donc pas un cham­pion du monde, en 2018. Si le dé­bat peut se nour­rir dif­fé­rem­ment dans nos contrées, c'est aus­si parce que la grande mai­son des Bleus, dans son écrin de ver­dure de la fo­rêt de Ram­bouillet, a chan­gé de cos­tume. De larges pan­neaux trans­pirent dès le par­king, les marches du per­ron le sou­lignent en­core avec deux étoiles en guise de ta­pis d'ac­cueil et même la grande fa­çade du châ­teau s'est dra­pée de bleu pour ac­cueillir ses hé­ros : une bande de Gau­lois pas si ré­frac­taires que ça au chan­ge­ment qui ont tout fait black­bou­ler en Russie. Ils sont de re­tour. Aux af­faires cou­rantes, avec leurs clubs res­pec­tifs et pied au plan­cher. La Ligue des cham­pions re­prend ses droits, vous trou­ve­rez son guide com­plet dans ces pages. Aux af­faires tout court, avec un maillot re­mis au goût du jour, sur le pa­lier du des­sus, au ni­veau des étoiles. Leur nou­veau do­maine ré­ser­vé. C'est la ren­trée des classes des cham­pions du monde. On a ra­re­ment au­tant ai­mé la ren­trée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.