REN­CONTRE

Di­dier Deschamps

Planète Foot - - ÉDITO - Par Ma­thieu De­lattre

Un mois et quelques jours après le sacre de Mos­cou, les Bleus ont re­trou­vé Clai­re­fon­taine (un tout pe­tit peu) et le maillot (avec deux étoiles des­sus). Avant de plon­ger vers une saison for­cé­ment dif­fé­rente, puisque plus rien ne se­ra comme avant, on a po­sé le mi­cro sur le bu­reau de Di­dier Deschamps. C'est la tour­née du pa­tron.

« Dans le foot, au-de­là du ré­sul­tat fi­nal, deux choses sont es­sen­tielles : l'ef­fi­ca­ci­té dé­fen­sive et of­fen­sive. Et, là, nous avons été meilleurs que tous les autres sur cette com­pé­ti­tion. »

Pla­nète Foot : Di­dier, avant toute chose, quel est le quo­ti­dien de­puis le Mon­dial ?

Di­dier Deschamps : Il n'a pas for­cé­ment chan­gé. Il y a un peu moins de tran­quilli­té, mais bon... On se rend compte tous les jours, en croi­sant les gens, des jeunes, des moins jeunes, des pa­rents, du bon­heur qu'on a pu don­ner, des émo­tions qu'on a par­ta­gées en­semble. Ce­la a été un très bel été. Tous les Français ont cette sen­sa­tion d'être cham­pions du monde et c'est nor­mal. Ils le sont tous.

15 juillet à Mos­cou. L'orage gronde et le monde est bleu...Entre Gré­go­ry Du­pont le pré­pa­ra­teur phy­sique, Guy Ste­phan l'ad­joint et Franck Ra­viot l'en­traî­neur des gar­diens. Staff rap­pro­ché et in­chan­gé. En route pour de nou­velles aven­tures.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.