UNE DI­ZAINE DE COM­PÉ­TI­TIONS, UN SEUL CHAM­PION DU MONDE

Planète Foot - - DOSSIER -

Sur FI­FA, des tour­nois peuvent être or­ga­ni­sés tous les jours de l'an­née mais ils ne sont pas for­cé­ment of­fi­ciels. Il suf­fit de ras­sem­bler des concur­rents, que ce soit en ligne ou en Lan, et c'est par­ti.

Concer­nant les com­pé­ti­tions of­fi­cielles, les plus ac­ces­sibles sont or­ga­ni­sées par la So­cié­té Fran­çaise de Com­pé­ti­tions et d'Or­ga­ni­sa­tion e-spor­tives (SFCO) qui pos­sède sa propre salle à Pier­re­laye (Val-d'Oise). Pour s'ins­crire, il suf­fit de se rendre sur le site de la SFCO et de payer un droit d'en­trée, gé­né­ra­le­ment in­fé­rieur à 30 !. Ce style de tour­nois sert d'en­traî­ne­ment pour les joueurs de bon et de très bon ni­veau. Il s'agit aus­si d'un moyen ef­fi­cace pour un par­ti­ci­pant lamb­da de tes­ter ses ca­pa­ci­tés face à une forte concur­rence.

Autre pos­si­bi­li­té, se lan­cer dans la e-Ligue 1, sous le pa­tro­nage d'Orange en par­te­na­riat avec beIn Sports. En quelque sorte, l'équi­valent du cham­pion­nat de France de Ligue 1. Outre les têtes d'af­fiche dé­jà sous contrat avec un club et qua­li­fiés d'of­fice (DaXe et RocKy au PSG ou en­core Maes­tro au LOSC…), les clubs de L1 ont aus­si droit à un autre re­pré­sen­tant is­su d'un tour­noi en ligne, ou­vert à tous (il y a eu 43 000 ins­crits cette an­née !), organisé par le club et avec un seul qua­li­fié à l'ar­ri­vée. Tous les par­ti­ci­pants à la phase fi­nale s'af­frontent, dans un sys­tème de coupe, jus­qu'à la fi­nale, dif­fu­sée en intégralité sur beIn. Il existe deux tour­nois de e-Ligue 1 dans l'an­née, ce­lui d'hi­ver et ce­lui du prin­temps qui se dis­putent si­mul­ta­né­ment sur les consoles PS4 et XBOX One. Il ouvre les portes, pour les meilleurs, à un tour­noi en­core plus pres­ti­gieux, les Glo­bals Se­ries qui sont eux-mêmes les playoffs de la FI­FA eWorld Cup, c'est-à-dire du cham­pion­nat du monde.

Dans la sé­rie des épreuves qui comptent, on peut en­core men­tion­ner les FUT Cham­pion­ship Se­ries – deux dans la sai­son qui, cette an­née, se sont dé­rou­lées à Bar­ce­lone en jan­vier puis Man­ches­ter au mois d'avril – où s'af­frontent les 64 meilleurs de PS4 et les 64 meilleurs d'XBOX One. Le grand vain­queur de la console So­ny ren­contre en fi­nale ce­lui de Mi­cro­soft. En 2017, le Fran­çais RocKy a ra­flé la mise et rem­por­té cette épreuve très co­tée.

Les com­pé­ti­tions se calquent un peu sur le mode de fonc­tion­ne­ment du ten­nis où les tour­nois or­ga­ni­sés par la SFCO se­raient des Chal­len­gers, les FUT Cham­pion­ship Se­ries des Mas­ters 1000, les Glo­bal Se­ries des Grands Che­lems et, en­fin la FI­FA eWorld Cup le Mas­ter de fin d'an­née.

La FI­FA eWorld Cup est, ni plus, ni moins que le cham­pion­nat du monde. Il re­groupe les 32 meilleurs de la pla­nète vir­tuelle et se dis­pute dé­but août. Cette an­née, trois Fran­çais se sont qua­li­fiés pour ce top évé­ne­ment, Fouad “Raf­sou” Fares, Co­ren­tin “RocKy” Che­vrey et Mar­vyn “Ae­ro” Ro­bert, mais au­cun n'a fran­chi le pre­mier tour. C'est le jeune Saou­dien Mo­saad Al­dos­sa­ry, 18 ans, qui a été sa­cré.

Le Bri­tan­nique Do­no­van “DhTekKz” Hunt, vain­queur du FUT Cham­pion­ship Se­ries de Bar­ce­lone en jan­vier der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.