La re­la­tion Griez­mann-Mbap­pé, c'est pour quand ?

Planète Foot - - PLANÈTE BLEUE -

L'une des dé­cep­tions du re­tour aux af­faires des Bleus en Al­le­magne, ce manque de lien criant entre le nu­mé­ro 7 et le nu­mé­ro 10 des Bleus, a éga­le­ment consti­tué une agréable sur­prise contre les Pays-Bas trois jours plus tard, quand le manque de lien est de­ve­nu liant. Une re­cherche dans les pe­tits es­paces, une vo­lon­té de dé­dou­bler, la li­ber­té lais­sée aux deux ar­tilleurs bleus a fait mal aux Ba­taves, no­tam­ment en pre­mière mi-temps (de très haut ni­veau), quand Ky­lian Mbap­pé est plu­tôt res­té sur le cô­té droit pour re­pi­quer dans l'axe, alors que Griez­mann, comme à son ha­bi­tude, a dé­cro­ché pour ve­nir tou­cher des bal­lons en ap­puis et orien­ter le jeu. Bref, c'est cha­cun dans leur po­si­tion pré­fé­ren­tielle qu'ils ont noué les contacts et c'est aus­si un mes­sage pour l'ave­nir. «!On est deux joueurs in­tel­li­gents, avait dit Ky­lian, il y a un an. On est as­sez com­plé­men­taires dans le sens où An­toine est plus un joueur qui dé­croche, qui par­ti­cipe au jeu, même si, moi aus­si, je peux le faire, et je peux aus­si ap­por­ter cette pro­fon­deur qu'An­toine n'a pas for­cé­ment mais qu'il com­pense par d'autres qua­li­tés.!» Pour Gri­zou, le ren­for­ce­ment de leur com­plé­men­ta­ri­té dans le jeu n'est qu'une ques­tion de temps. «!On a très peu de matchs pour jouer en­semble. C'est à moi aus­si de tra­vailler sur ses ap­pels, sur ce qu'il aime. On a peu de temps pour ça, mais c'est en re­gar­dant les vi­déos de ses dé­pla­ce­ments que je pour­rai

mieux lui mettre de bons bal­lons.! » Au mo­ment où, quand la FI­FA a choi­si de les igno­rer os­ten­si­ble­ment et de fa­çon presque ri­di­cule, les deux sont des can­di­dats lé­gi­times dans la course au Bal­lon d'or, les voir se rap­pro­cher comme ça dans le jeu rap­pelle aus­si que les deux puent le foot­ball. Qu'An­toine Griez­mann peut se mettre au ser­vice de Ky­lian Mbap­pé dans les pe­tits es­paces et les po­si­tions pré­fé­ren­tielles. Les voir jouer en­semble rap­pelle en­core que les deux sont fran­çais et ce n'est pas une bou­tade, juste une chance.

De la fri­ture sur la ligne ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.