NEW STAR Mar­co Asensio

Un jour de l'été 2016, Zi­né­dine Zi­dane a re­fu­sé de le prê­ter pour l'in­té­grer à sa ro­ta­tion au sein de l'équipe pre­mière du Real. Il avait 20 ans et Zi­zou ne s'est pas trom­pé. Dé­cou­verte de Mar­co Asensio, la nou­velle patte gauche qui fait cha­vi­rer le Ber­na

Planète Foot - - ÉDITO - Par Ma­thieu De­lattre

Le gar­çon a le style et le timbre es­pa­gnol. Les che­veux raides et fon­cés comme ses yeux, dont la pro­fon­deur du noir vous en­ver­rait de l'ar­chi­pel ma­jor­quin, là où il est né, jus­qu'en Cas­tille d'un seul coup de ré­tine. La sil­houette res­pire le tan­go, on est plus proche de Pa­co de Lu­cia en acous­tique que des frères Gal­la­gher dans un oa­sis rock-pop à trois ac­cords, quelque part dans le Nord de l'An­gle­terre. Mar­co, ça sonne ibère et le ca­dor aux al­lures de to­re­ro le re­ven­dique. Chez Asensio, l'Es­pagne pousse un peu sa corne, les pe­louses ta­pissent les arènes et quand il pique, c'est balle au pied. Aux ori­gines, il y a Ma­jorque, donc. Les Ba­léares et son île por­te­dra­peau, sous le so­leil exac­te­ment, les ali­zés en plus. Terre bat­tue par les vents et les glis­sades de Ra­fael Na­dal, l'em­blème de Ma­na­cor. Lui est né à Llo­se­ta, non loin de là, dans les fau­bourgs de Pal­ma, avec quelque chose comme un des­tin dès ses pre­miers cris!: s'il se pré­nomme Mar­co, c'est en ré­fé­rence à Mar­co Van Bas­ten, dont sa ma­man, néer­lan­daise, était fan. «!Mes pa­rents m'ont tout de suite of­fert un bal­lon, je jouais tou­jours au foot, même si j'ai été pous­sé dans les études par mes pa­rents.!» À l'heure où Ra­fael Na­dal com­mence à mar­cher sur le ten­nis mon­dial en gé­né­ral et sur Ro­land-Gar­ros en par­ti­cu­lier, un pe­tit bout d'homme jongle et ma­nie le bal­lon de foot pas comme les autres, à quelques ki­lo­mètres de Ma­na­cor. À 10 ans, le pe­tit Mar­co in­tègre le Real Club De­por­ti­vo Ma­jorque, le gros club de l'île où Sa­muel Eto'o no­tam­ment avait fait ses armes en y cla­quant 66 buts en 154 ren­contres, pen­dant quatre ans, et de­vant ses yeux éba­his. Cette fois, c'est Mar­co qui pousse les portes du RCD. «!Lais­sez-moi rê­ver que j'ai 10 ans.!» Parce qu'il y croit et parce que son pied gauche, dé­jà...

Mar­co monte les marches avec une as­su­rance de ma­ta­dor. À 17 ans, le voi­là qui dé­bute avec la ré­serve. À peine quelques matchs en 4e di­vi­sion et, bim, il se re­trouve chez les A. Ma­jorque évo­lue alors en Li­ga Ade­lante (la se­conde di­vi­sion) mais le ma­ta­dor, dé­jà ti­tu­laire et

« Ra­fael Na­dal a ap­pe­lé di­rec­te­ment le Pré­sident Flo­ren­ti­no Pe­rez pour lui dire qu'il ne pou­vait pas pas­ser à cô­té de moi ! »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.