Do­mi­nique Ba­ra­tel­li-Re­né Vi­gnal

IN­TER­NA­TIO­NAL DE 1972 À 1982

Planète Foot - - ÉDITO -

Le pre­mier grand gar­dien du PSG avait fait de l'ar­rêt des pe­nal­tys sa spé­cia­li­té. Ah, s'il avait été sur la pe­louse, à Sé­ville en 82... Do­mi­nique Ba­ra­tel­li s'est ré­vé­lé lors de la Coupe du monde 1978 en Ar­gen­tine, quand il rem­pla­ça au gant le­vé Jean-Paul Ber­trand-De­manes, le gar­dien du FC Nantes ayant vio­lem­ment heur­té son po­teau ! Mais fâ­ché avec Mi­chel Hi­dal­go, il ver­ra les matchs du Mon­dial 82 de loin et Jean-Luc Et­to­ri dans les buts jus­qu'en An­da­lou­sie, où il se­ra simple spec­ta­teur au stade San­chez Piz­juan de Sé­ville. Là où la France avait ren­dez-vous avec la RFA en de­mi-fi­nale. Là où Ha­rald Schü­ma­cher et Pa­trick Bat­tis­ton se sont “ren­con­trés”. Là où les tirs au but...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.