Éric Abi­dal-Ro­ger Marche

IN­TER­NA­TIO­NAL DE 2004 À 2013

Planète Foot - - ÉDITO -

Le roc Abi­dal, puis­sant, ath­lé­tique, à l'aise dans le jeu aé­rien comme au ni­veau de la re­lance balle au pied, a ap­pro­ché de très près les som­mets avec les Bleus sans, tou­te­fois, at­teindre le Graal. In­tro­ni­sé en équipe de France dans la fou­lée de la no­mi­na­tion de Ray­mond Do­me­nech à la tête de la sé­lec­tion à l'été 2004, c'est dans la peau d'un ti­tu­laire au poste d'ar­rière gauche qu'il a dis­pu­té, deux ans plus tard, la Coupe du monde en Al­le­magne. Un monstre de pré­sence qui a ac­com­pa­gné l'aven­ture des Bleus de l'époque jus­qu'aux portes du pa­ra­dis… sans par­ve­nir à fran­chir le pa­lier ul­time. Comme les Tri­co­lores, il a été moins heu­reux dans les phases fi­nales qui ont sui­vi (Eu­ro 2008 et Coupe du monde 2010). La fin de sa car­rière frei­née par de graves pro­blèmes de san­té (greffe du foie), il n'en reste pas moins un ar­rière la­té­ral qui a comp­té en équipe de France et au­rait sans doute mé­ri­té da­van­tage de lau­riers sous la toque bleue.

67 sé­lec­tions dont la pre­mière le 18 août 2004 à Rennes, France-Bos­nie-Her­zé­go­vine 1-1.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.