Thier­ry Hen­ry

IN­TER­NA­TIO­NAL DE 1997 À 2010

Planète Foot - - ÉDITO -

Ti­ti. Le meilleur réa­li­sa­teur de l'his­toire de l'équipe de France. 51 buts en 123 sé­lec­tions, c'est à Nantes qu'il a dé­trô­né Mi­chel Pla­ti­ni, un soir d'au­tomne 2007 et de qua­li­fi­ca­tions pour l'Eu­ro 2008, contre la Li­tua­nie. De Thier­ry à Ti­ti, donc. Un phé­no­mène quatre fois meilleur bu­teur du cham­pion­nat d'An­gle­terre, il est aus­si le meilleur bu­teur de l'his­toire d'Ar­se­nal avec 228 buts en 377 matchs sous le maillot des Gun­ners. Et puisque ce­lui qui était un ai­lier fort dans ses jeunes an­nées pro­fes­sion­nelles, jus­qu'à ce qu'Ar­sène Wen­ger réus­sisse à le convaincre de se trans­for­mer en avant-centre à son ar­ri­vée à Ar­se­nal, n'a ja­mais fait les choses à moi­tié, on ra­jou­te­ra, juste pour la forme, qu'il a mar­qué 411 buts en 917 matchs, toutes com­pé­ti­tions confon­dues. Chez les Bleus, l'his­toire a dé­mar­ré par un rêve. Cham­pion du monde à 20 ans, cham­pion d'Eu­rope deux ans plus tard. Elle s'est ter­mi­née en eau de bou­din, entre le but de William Gal­las en­ta­ché d'une main de Ti­ti, lors du bar­rage pour la Coupe du monde 2010 face à l'Ir­lande, et la Coupe du monde qui s'en sui­vit, évi­dem­ment, puis­qu'il était as­sis dans le bus, à Knys­na. Et entre les deux, 2006... Au fi­nal, le nou­vel en­traî­neur de Mo­na­co af­fiche 11 matchs de cham­pion­nat d'Eu­rope et 17 matchs de Coupe du monde au comp­teur.

Il est le seul joueur fran­çais à avoir dis­pu­té quatre phases fi­nales de Coupe du monde (1998, 2002, 2006, 2010).

À pro­pos du 12 Juillet 1998... « Quand on sort de Clai­re­fon­taine, j'ai l'im­pres­sion d'être dans une étape du Tour de France. Tu te re­tournes et tu vois tout ce pe­lo­ton... D'un coup, cette uto­pie est de­ve­nue réa­li­té : la fi­nale de la Coupe du monde contre le Bré­sil à la mai­son ! Le match ? Pff, une image ré­sume tout pour moi, quand je suis à cô­té de Da­vid (Tre­ze­guet) sur le bord du ter­rain à la fin du match (ils étaient rem­pla­çants) et qu'il me dit : “Mais on va... ” et puis plus rien. Il pleure. Mais pour­quoi tu pleures ? Et il me ré­pond : “Mais on va être cham­pions du monde ! ” Là, je me dis : mais c'est vrai ! »

123 sé­lec­tions (51 buts) dont la pre­mière le 11 oc­tobre 1997 à Lens, France-Afrique du Sud 2-1.

Franc­fort, le 1er juillet 2006. Ti­ti marque le seul but du match en quart de fi­nale de la Coupe du monde face au Bré­sil à la ré­cep­tion d'un coup franc de Zi­né­dine Zi­dane. La seule passe dé­ci­sive du Z pour Hen­ry en bleu.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.