Vol­vo Ocean Race : pa­ri ga­gné pour Aeo­lus

Pneumatique - - ACTUALITÉS -

L’an der­nier, Aeo­lus « cas­sait les codes » en in­vi­tant la Presse du pneu­ma­tique (Pneu 128) au fin fond du port de Lo­rient...pour par­ler de course au large ! Dans l'an­cienne base des sous-ma­rins al­le­mands de la der­nière guerre, vit un centre d'ex­cel­lence pour la course au large où un spon­sor peut trou­ver toutes les com­pé­tences pos­sibles pour réa­li­ser de grandes choses, c'est là qu'on a pré­pa­ré le Grou­pa­ma VOR 70 de Frank Cam­mas, vain­queur de la Vol­vo Ocean Race (VOR) il y a 2 ans. C'est aus­si là qu'a mu­ri un am­bi­tieux pro­jet, im­pli­quer la Chine dans une spé­cia­li­té to­ta­le­ment in­con­nue d'elle, la course au large. L'idée de base a été souf­flée au construc­teur de poids lourds Dong­feng (pro­non­cer Dong­fong) par son par­te­naire in­dus­triel, Vol­vo Trucks, le­quel sait fort bien tout ce qu'on peut ti­rer comme re­tom­bées in­té­res­santes de la Vol­vo Ocean Race. Tout s'est or­ga­ni­sé au­tour d'un di­rec­teur ré­pu­té, Bru­no Du­bois. Pour en­ca­drer les fu­turs équi­piers chi­nois, il a conser­vé une grande par­tie de l'équi­page vic­to­rieux de Grou­pa­ma en 2013. An­cien se­cond de Cam­mas, Charles Cau­dre­lier est de­ve­nu skip­per de Dong­feng, Pas­cal Bi­dé­gor­ry a conser­vé la na­vi­ga­tion, Ke­vin Es­cof­fier, Sid­ney Ga­vi­net, Eric Pe­ron, Tho­mas Rous­sel et leur ami sué­dois Mar­tin Strom­berg ont re­pris leurs postes. Tous sont des pro­fes­sion­nels ré­pu­tés, mon­dia­le­ment connus par leurs vic­toires en courses in­di­vi­duelles et leur ex­pé­rience vic­to­rieuse en équi­page. Ils ont été d'ex­cel­lents « profs » pour les chi­nois, 40 au dé­part, 7 à la fin des sé­lec­tions, aus­si­tôt re­bap­ti­sés de noms très courts, il en va de la ra­pi­di­té des ma­noeuvres an­non­cées en an­glais. Un an après les avoir vus à Lo­rient, on re­trouve Wolf, Black, Kit, Leo, Ho­race en vain­queurs de leur dé­fi per­son­nel : ils sont de­ve­nus de vrais ma­rins hau­tu­riers, par­mi les meilleurs du monde. Ont-ils chan­gé ? Phy­si­que­ment oui, est-ce la fa­tigue ou l'ex­pé­rience mais on les sent plus ma­tures, plus adultes et calmes, surs d'eux même. Ce­la ne s'est pas fait en un jour, ex­plique Charles Cau­dre­lier : « Ils étaient au point pour la ma­noeuvre et le rythme, mais pas­ser de longues se­maines à bord par gros temps est une autre af­faire. Au dé­part, ils ont eu un mal de mer atroce pen­dant 3 jours, à la fin et dans les mêmes condi­tions plus rien ne les ar­rê­tait » . A bien re­gar­der, ils sem­blaient plus en forme que leur ba­teau, dont la pein­ture ter­nie et les voiles dé­frai­chies mon­traient com­bien avaient été éprou­vants les 39 000 miles de ce tour du monde en 9 mois et 10 étapes.

Il y a un an exac­te­ment, Aeo­lus po­sait la pre­mière brique d’une com­mu­ni­ca­tion mon­diale en s’en­ga­geant avec Dong­feng dans la plus cé­lèbre course à la voile du monde, la Vol­vo Ocean Race. A l’ar­ri­vée un an plus tard, à Gö­te­borg, pa­trie de Vol­vo, c’est un triomphe pour le ba­teau Chi­nois, qui a rem­por­té 2 étapes et fait trem­bler les meilleurs. Un suc­cès qui a sa­tis­fait, au-de­là de ses es­poirs, le Pré­sident Wang-feng, par ailleurs tou­jours aus­si muet sur l’ave­nir du ma­riage de Chemc­hi­na avec Pi­rel­li...

La course en tête

Au dé­part d'ali­cante, par­mi les 8 ba­teaux concur­rents on ne don­nait pas cher de ce­lui des « roo­kies » chi­nois, mais Dong­feng al­lait sur­prendre tout le monde. Dès la 3e étape, ar­ri­vée Sa­nya, en Chine, la vic­toire lui per­met­tait de prendre la tête de la course. Un suc­cès en Chine pour l'équi­page chi­nois, ima­gi­nez le buzz, un vé­ri­table dé­lire lar­ge­ment ex­ploi­té par tous les mé­dias ! Pour Dong­feng et

Ul­time re­tour au port par­mi les im­menses fer­ries qui re­lient Gö­te­borg à toutes sortes de villes de Scan­di­na­vie, Da­ne­mark et Bal­tique.

L’équipe Dong­feng/aeo­lus à l’ar­ri­vée à Gö­te­borg. As­sis à gauche, Bru­no Du­bois, à cô­té de lui Charles Cau­dre­lier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.