Point S change de par­te­naire aux Etats-unis

Pneumatique - - ACTUALITÉS -

Point S avait mi­sé sur le mau­vais che­val. Le ré­seau n'est plus lié au groupe ITDG (Independant Tire Dea­lers Group), de­puis que l'ac­cord de « Mas­ter Fran­chise » si­gné en 2011 avec le groupe ITDG a été rom­pu d'un com­mun ac­cord. En cause, un dé­ve­lop­pe­ment trop lent des ac­cords pas­sés en no­vembre 2011, qui pré­voyaient que les 350 points de vente passent sous ban­nière Point S via un contrat de fran­chise. « Nous n’avons pas vrai­ment avan­cé après 2 ans de col­la­bo­ra­tion » , ex­plique Ch­ris­tophe Rol­let, Di­rec­teur gé­né­ral de Point S. « Quelques poi­gnée d’agences seule­ment ont adop­té notre en­seigne » . Un mal pour un bien se­lon lui, puis­qu'en pa­ral­lèle des dis­cus­sions ont été me­nées dès 2014 avec un autre grou­pe­ment qui ont fi­na­le­ment abou­ti. En ef­fet, Tire Fac­to­ry, une coo­pé­ra­tive d'achats ba­sée à Port­land dans l'ore­gon, a of­fi­ciel­le­ment re­joint l'en­seigne au pre­mier se­mestre 2015. Créée en 1983 par 5 groupes in­dé­pen­dants qui vou­laient re­grou­per leurs achats, elle réunit au­jourd'hui 157 en­tre­pre­neurs, qui opèrent quelques 200 points de vente ré­par­tis dans 15 Etats de l'ouest du pays. A par­tir de juin, ils au­ront 18 mois pour chan­ger leur pa­non­ceau par une en­seigne Point S. Au Qué­bec, 115 points de vente Uni­pneu vont faire de même. La dé­ci­sion a été an­non­cée le 28 mai der­nier lors de la conven­tion an­nuelle de ce ré­seau de né­go­ciants en spé­cia­listes ca­na­dien créé en 1979 par le grou­pe­ment Uni­max, et dont les 77 en­tre­pre­neurs ont re­joint Point S en sep­tembre 2012. Se­lon le site In­ter­net du ma­ga­zine ca­na­dien L'au­to­mo­bile, Uni­pneu est le ré­seau de dé­taillants in­dé­pen­dants «le plus vi­sible au Qué­bec» .

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.