Ro­bert G. Bou­lain : du ca­ou­tchouc dans les veines !

Pneumatique - - PORTRAIT -

L’his­toire de Ro­bert G. Bou­lain est celle d’un in­gé­nieur brillant, in­ven­tif, en­tre­pre­neur cou­ra­geux, franc-ti­reur cour­ti­sé par les grands du pneu, spé­cia­liste mon­dia­le­ment re­con­nu de l’étan­chéi­té aux gaz et du pneu in­cre­vable. Il est tou­jours sur la brèche en 2015 avec son in­no­vant « Sa­fe­kit »

ré­ci­sion ini­tiale in­dis­pen­sable avant de par­ler pneu avec Ro­bert G. Bou­lain : « Mon nom s’écrit avec un a, je n’ai au­cun rap­port avec feu le mi­nistre Ro­bert Bou­lin » . Ce­la dit, rien n'est ta­bou avec lui, il ré­pond sans dé­tour à toutes les ques­tions comme il le fait sur ses mul­tiples sites et sur Skype. La pre­mière est évi­dem­ment pour­quoi il se bat au­jourd'hui pour faire avan­cer son pro­jet de pneu « réel­le­ment in­cre­vable », le Sa­fe­kit, dont la mise au point a été in­ter­rom­pue par l'aban­don d'un par­te­naire tech­nique fran­çais, ra­che­té par un fond de pen­sion amé­ri­cain plus sou­cieux de ren­ta­bi­li­té à court terme que de R & D. On com­prend tout de suite que cette in­no­va­tion est la der­nière étape d'un long che­mi­ne­ment scien­ti­fique et tech­nique per­son­nel, dé­bu­té il y a bien des an­nées.

La fibre en­tre­pre­neu­riale

Après 12 mois d'al­gé­rie et un di­plôme d'in­gé­nieur de l'ins­ti­tut Fran­çais du Ca­ou­tchouc (au­jourd'hui IFOCA) le jeune R.G. Bou­lain entre comme Tech­ni­co-com­mer­cial chez Sa­fic Al­can en 1962. « Cette époque pa­raît très loin­taine, se sou­vient-il, la France était en­core une puis­sance mon­diale du ca­ou­tchouc, nombre de mes amis de L’IFC étaient Viet­na­miens ou Ma­lais » . Ha­sard des af­fec­ta­tions, le voi­là en charge des ventes de la­tex, na­tu­rel puis syn­thé­tique, avec très vite un pro­blème à ré­soudre, l'al­ler­gie au la­tex. « Ce fut un ef­fet per­vers de la dé­lo­ca­li­sa­tion. Au­tre­fois il s’écou­lait 3,5 mois entre la ré­colte et le trai­te­ment en France. Les pro­téines du la­tex avaient le temps de s’hy­dro­li­ser, avec la fa­bri­ca­tion sur place, 15 jours se suf­fi­saient pas à les neu­tra­li­ser : les gants jusque-là par­faits créaient de graves pro­blème d’al­ler­gie ». Reste qu'au bout de 11 ans, hy­per com­pétent tech­ni­que­ment et com­mer­cia­le­ment, dé­ten­teur d'un su­per car­net d'adresses et de clients amis, il es­time avoir fait le tour du su­jet et as­pire à chan­ger d'air. Re­cru­té par une PME, il en re­part en cou­rant 2 mois plus tard, hor­ri­fié par le ni­veau de com­pé­tence des di­ri­geants. Reste une seule so­lu­tion pour ne pas être dé­çu, de­ve­nir son propre pa­tron.

Ro­bert G. Bou­lain, in­gé­nieur fé­cond, en­tre­pre­neur avi­sé, une vie consa­crée aux in­ven­tions, une foule de bre­vets tou­jours va­lides.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.