COUR­RIER

Votre Point de Vue

Point de Vue - - Sommaire -

Grande ama­trice des vê­te­ments à im­pri­més pan­thère, et voyant vos pages Quel style du n°3668, je me de­man­dais de­puis quand ce­la exis­tait … (Mme L., Bourg-en-Bresse) Au XVIII e siècle, le goût pour l’exo­tisme et la meilleure connais­sance des es­pèces ani­males du globe ins­pirent aux mai­sons de tex­tile l’idée de nou­veaux mo­tifs. Ces soie­ries et co­ton­nades imi­tant les four­rures sont ra­pi­de­ment adop­tées par les élé­gants des deux sexes : en 1786, le Ca­bi­net des modes, pé­rio­dique illus­tré, pré­sente par exemple un mo­dèle en ve­lours « ci­tron à raies vertes et à mouches li­las » tout à fait dans l’es­prit pan­thère. Des oeuvres d’art se font l’écho de cette mode. Un ta­bleau de Ven­ces­lao Ver­lin montre ain­si un élé­gant jeune homme, coif­fé d’une per­ruque, vê­tu d’une longue veste bleue et d’une éton­nante cu­lotte à im­pri­més… léo­pard ! Les an­cêtres des dan­dys an­glais raf­fo­laient de ces im­pri­més ex­cen­triques que l’on peut ad­mi­rer sur le por­trait du ba­ron Caw­dor par Jo­shua Rey­nolds en 1778.

1 2 1) Pas­sion pan­thère 3

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.