Sainte-Hé­lène en images

Point de Vue - - Quelles Plumes -

Ils sont in­sé­pa­rables. Mais si le Mé­mo­rial conte l’exil au quo­ti­dien. Ce­lui-ci l’illustre. Char­lesÉ­loi Vial a consul­té à la Bi­blio­thèque na­tio­nale les ar­chives de Sainte-Hé­lène. Éplu­chant fac­tures, comptes, plans, et re­tra­çant la vie au jour le jour, dans ses as­pects les plus in­times. La que­relle des fi­nances im­pé­riales rap­por­tée à la per­fec­tion illustre la per­sé­cu­tion dont le pri­son­nier est vic­time. Londres oc­troie à l’en­tre­tien d’une gar­ni­son sur l’île 320 000 livres ster­ling, mais n’en consacre pour la vie cou­rante du pri­son­nier et de sa suite que de 8 000 à 10 000. Hud­son Lowe n’est pas un monstre comme le dé­crit par­fois la lé­gende na­po­léo­nienne, c’est un « au­ber­giste » ta­tillon. Charles-Éloi Vial a aus­si re­trou­vé la trace des moindres ob­jets de l’exil ayant sur­vé­cu. Avec cartes, aqua­relles, et ta­bleaux, ils consti­tuent une ico­no­gra­phie brillante qui ajoute en­core à la qua­li­té du livre. Na­po­léon à Sainte-Hé­lène, l’encre de l’exil, par Charles-Éloi Vial, Per­rin, 320 pages, 29 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.