Le si­lence et la fu­reur

Point de Vue - - Quelle Plumes - M. H.

Une vie fa­mi­liale épa­nouie, un par­cours pro­fes­sion­nel plein de sens et de re­con­nais­sance et pour­tant… Sa­rah, psy­cha­na­lyste, s’éprend à Vienne de Ri­chard, un vio­lon­cel­liste mon­dia­le­ment cé­lé­bré et beau­coup plus âgé qu’elle. C’est ou­vrir la boîte de Pan­dore, celle d’une pas­sion tor­ride et celle de ter­ribles sou­ve­nirs fa­mi­liaux. Sur trois gé­né­ra­tions, la jeune femme re­monte une vé­ri­table gé­néa­lo­gie du mal : ses bles­sures d’en­fant bat­tue dans l’in­dif­fé­rence des quar­tiers chics à Paris, les ac­cès de rage de sa mère Eve, elle-même vic­time d’un père qui « était tout sauf un père », res­ca­pé des camps et « trans­for­mé en ani­mal » par les hor­reurs na­zies. L’ef­fon­dre­ment de sa grand-mère, Lyne, en­fer­mée en hô­pi­tal psy­chia­trique, et dont la mère Cé­cile était éga­le­ment in­stable, sans doute parce qu’elle avait été vic­time d’in­ceste… Com­ment sur­vivre à une hé­ré­di­té aus­si écra­sante ? Com­ment bri­ser la ma­lé­dic­tion qui re­pro­duit en­core et en­core la même violence, les mêmes souf­frances ? Des bou­le­ver­se­ments cli­ma­tiques au déses­poir des mi­grants, des bar­ba­ries de l’his­toire aux dé­rives co­lo­nia­listes, Sa­rah Chiche em­brasse tout avec souffle, puis­sance, amour des mots et plus que tout une pro­fonde hu­ma­ni­té qui vous ré­con­ci­lie­rait presque avec cette dis­ci­pline tant dé­criée qu’est la psy­cha­na­lyse. Parce que par­fois, grâce à elle, cer­taines âmes peuvent être sau­vées.

Les En­té­né­brés, de Sa­rah Chiche, Seuil, 368 p., 21€.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.