The Ar­tist

Point de Vue - - Votre Point De Vue -

Je suis sur­prise de voir un por­trait de George Wa­shing­ton, car j’ima­gi­nais as­sez mal que de bons peintres aient pu exis­ter à cette époque… (Mme V., Saint-Ge­nis-La­val) Ce por­trait de George Wa­shing­ton veillant sur la des­ti­née de la Mai­son Blanche est si­gné de Gil­bert Stuart (1755-1828). Né à Saun­ders­town, dans l’ac­tuel État de Rhode Is­land, ce peintre est l’une des pre­mières gloires ar­tis­tiques amé­ri­caines. Pour les be­soins de sa formation, il se rend en Grande-Bretagne à 20 ans où il res­te­ra dix-huit ans et bé­né­fi­cie­ra d’un ap­pren­tis­sage au coeur de l’ate­lier de Ben­ja­min West, membre de la Royal Aca­de­my de Londres. Gil­bert Stuart réa­li­sa no­tam­ment les por­traits des sou­ve­rains bri­tan­niques George III et George IV. De re­tour chez lui, il fut lar­ge­ment sol­li­ci­té par la haute so­cié­té de la côte Est. Son oeuvre est im­mense : près de 1 000 por­traits, dont plu­sieurs re­pré­sen­ta­tions de George Wa­shing­ton qui furent ré­pli­quées en très grand nombre par son ate­lier afin d’être dif­fu­sées dans tout le pays.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.