2017

Première - Hors-série - - ICÔNE -

LA TOUR SOMBRE

DE NIKOLAJ ARCEL Ce qui ar­rive quand on met l’uni­vers avant les films. Un nau­frage.

ÇA

D’AN­DY MU­SCHIET­TI Le film ne rem­plit peut-être pas son contrat pre­mier (foutre une trouille bleue), mais son amour des monstres et l’im­mense gé­né­ro­si­té avec la­quelle il les dé­peint (comme des astres fas­ci­nants) lui as­surent dé­jà une place de choix au pan­théon de l’hor­reur. Pour la pre­mière fois, ce car­na­val de cauchemars qu’on ap­pelle l’ima­gi­naire « kin­gien », ce ba­zar cos­mo­go­nique qui se dé­fi­nit aus­si par sa den­si­té et son abon­dance, prend corps à l’écran avec une gran­deur et une au­to­ri­té (et un bud­get) dignes de ce nom. Car­ton pla­né­taire. Re­nais­sance mas­sive de King au ci­né­ma.

THE MIST

CRÉÉE PAR CH­RIS­TIAN TORPE Nulle.

MR. MER­CEDES

CRÉÉE PAR DA­VID E. KEL­LEY Le créa­teur d’Al­ly McBeal adapte King avec Dennis Le­hane, pape du po­lar bos­to­nien. Chas­sé-croi­sé exis­ten­tiel entre un ex-flic bour­ru et un tueur en sé­rie pu­ceau. Très bonne sur­prise.

JES­SIE

DE MIKE FLA­NA­GAN Pour Net­flix, le réa­li­sa­teur de The Mirror re­pro­duit (un peu trop) à la lettre l’am­biance claus­tro du ro­man. Théâ­treux et sur-fil­mé.

1922

DE ZAK HIL­DITCH Tou­jours Net­flix. Le réa­li­sa­teur aus­tra­lien de Fi­nal Hours signe un pe­tit film d’époque à l’at­mo­sphère un peu char­gée. Grosse perf de Tho­mas Jane.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.