COEURS PER­DUS EN AT­LAN­TIDE

Première - Hors-série - - ICÔNE -

DE SCOTT HICKS

Gri­son­nant, Da­vid Morse se re­mé­more sa jeu­nesse six­ties pas­sée avec sa mère veuve dans un pe­tit meu­blé sur une col­line, et cet été où le vieux Brat­ti­gan (An­tho­ny Hop­kins, su­perbe), qui se croyait pour­chas­sé par le gou­ver­ne­ment, s’était ins­tal­lé à l’étage du des­sus et avait chan­gé leur vie à tous. Ini­tia­tion, élé­gie de l’en­fance, proxi­mi­té du fan­tas­tique... Ça res­semble à un di­gest de King, voire une ex­pli­ca­tion de texte. Mais peinte à l’aqua­relle, par un ar­ti­san doué. Très jo­li film, plu­tôt ou­blié. An­ton Yel­chin, au­jourd’hui dis­pa­ru, y fai­sait ses dé­buts.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.