SO­FIA

Le dé­ni de gros­sesse d’une jeune Ma­ro­caine en­gendre un drame fa­mi­lial. Con­cis et in­ci­sif, ce thril­ler so­cio­lo­gique ré­vèle une ci­néaste à suivre.

Première - - FILMS - DA­MIEN LE­BLANC

Ce pre­mier long ouvre sur une sé­quence de re­pas fa­mi­lial qui met im­mé­dia­te­ment son hé­roïne au pied du mur : âgée de 20 ans, So­fia dé­couvre qu’elle est en­ceinte et part ac­cou­cher d’ur­gence à l’hô­pi­tal en ca­chant l’évé­ne­ment à ses pa­rents. Les re­la­tions sexuelles hors ma­riage sont en ef­fet in­ter­dites au Ma­roc, et la jeune femme ex­té­nuée doit en­suite ra­pi­de­ment re­trou­ver la trace du père pour que l’en­fant soit re­con­nu. Cette course contre la montre dans le Ca­sa­blan­ca contem­po­rain prend des airs de thril­ler, mais la force du ré­cit pro­vient sur­tout de l’in­ter­ac­tion qui s’opère entre dif­fé­rentes classes so­ciales. Fai­sant in­ter­ve­nir à la fois la bour­geoi­sie pri­vi­lé­giée qui parle le fran­çais, la classe moyenne plus tra­di­tion­nelle – dont est is­sue So­fia – et une fa­mille des quar­tiers pauvres, cette his­toire de dé­ni de gros­sesse et de ma­riage ren­du in­évi­table dresse un por­trait acé­ré des rap­ports de do­mi­na­tion et de dé­pen­dance qui ré­gissent l’en­semble de la so­cié­té ma­ro­caine. Plus en­core que la pres­sion exer­cée sur les femmes (150 d’entre elles ac­couchent quo­ti­dien­ne­ment hors ma­riage au Ma­roc et risquent la pri­son), la réa­li­sa­trice dé­nonce une si­tua­tion éco­no­mique glo­bale où les jeunes gar­çons d’ori­gine mo­deste doivent eux aus­si sup­por­ter le poids de res­pon­sa­bi­li­tés écra­santes et in­justes. Par un sens du cadre pré­cis et dy­na­mique, Me­ryem Benm’Ba­rek re­tient l’at­ten­tion et se per­met une ul­time révélation qui ac­cen­tue en­core la tra­gé­die de per­son­nages pei­nant à s’af­fran­chir des car­cans his­to­riques.

Ma­ha Ale­mi

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.