THE LIT­TLE STRAN­GER

Après Room, Len­ny Abra­ham­son signe un film de ter­reur go­thique qui dé­passe lar­ge­ment le cadre du film de trouille.

Première - - FILMS - PIERRE LUNN

Si ça conti­nue, Len­ny Abra­ham­son va de­ve­nir un vrai ci­néaste en chambre. Après Room, il s’in­té­resse à une autre his­toire claus­tro, l’adap­ta­tion d’un ro­man go­thique de Sa­rah Wa­ters qui se concentre sur le des­tin d’un ma­noir an­glais dans l’im­mé­diat après-guerre. La bâ­tisse est comme la fa­mille qui l’ha­bite : lu­gubre et trau­ma­ti­sée. Avec un art à la Hen­ry James consom­mé, le ci­néaste agite les ques­tions ha­bi­tuelles du genre : Hun­dreds Hall est-elle han­tée par la fille de la pro­prié­taire mys­té­rieu­se­ment dis­pa­rue ? Ou bien les évé­ne­ments qui font trem­bler la mai­son – une fillette mor­due et dé­fi­gu­rée par un chien, un in­cen­die, des ob­jets qui se dé­placent – sont-ils le fruit du ha­sard ? On nous souffle bien plu­sieurs ex­pli­ca­tions (ra­tion­nelles ou pas), mais, au fond, ce n’est pas le su­jet du film. Fan­tôme, hys­té­rie ou mal­veillance in­té­ressent moins Abra­ham­son que ce monde an­glais cor­se­té en train de s’écrou­ler. The Lit­tle Stran­ger parle d’une so­cié­té pro­gram­mée à mou­rir qui fait un peu de ré­sis­tance. Le nar­ra­teur prin­ci­pal, mé­de­cin is­su d’une fa­mille pauvre, ne se sent pas vrai­ment lé­gi­time au­près de cette gen­try dé­ca­tie, et ce qui com­mence comme un thril­ler vic­to­rien bas­cule pro­gres­si­ve­ment dans un beau trai­té de lutte des classes. Abra­ham­son ob­serve son hé­ros rou­quin (par­fai­te­ment cam­pé par Domn­hall Glee­son) hé­si­ter à prendre de force le pou­voir sur l’aris­to­cra­tie en dé­route et no­tam­ment l’hé­ri­tière qu’il convoite. Une mai­son et ses ha­bi­tants doi­ven­tils né­ces­sai­re­ment être ef­fa­cés ou vio­lés parce qu’ils sont de­ve­nus su­per­flus dans une so­cié­té qui as­pire au chan­ge­ment ?

AL­LEZ-Y SI VOUS AVEZ AI­MÉ La Rè­gle­du­jeu (1939), Le Cor­rup­teur (1972), Room (2016)

Pays Grande-Bre­tagne • De Len­ny Abra­ham­son • Avec Domh­nall Glee­son, Charlotte Ram­pling, Ruth Wil­son... • Du­rée 1 h 51 • Sor­tie 26 sep­tembre

Domh­nall Glee­son

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.